Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Anti-conformiste, Iraka polit le rap à sa manière dans Livingston, son nouvel album

Libre Iraka

• 30 septembre 2018, 30 septembre 2018, 30 septembre 2018, 11 octobre 2018, 11 octobre 2018, 11 octobre 2018 •
Anti-conformiste, Iraka polit le rap à sa manière dans Livingston, son nouvel album - Zibeline

« Ma seule certitude c’est que quand une phrase vient, elle a nécessité à être dite. Je pars du principe que je dois tout dire et laisser transpirer l’intime… C’est parfois inconfortable car il faut être en alerte tout le temps. » Alors que le caillerap hexagonal est focalisé sur des batailles puériles pour savoir qui a la plus grosse (rime), la sortie de l’album d’Iraka vient rappeler qu’une alternative existe en marge des conformités du rap « de quartier » ghettoïsant et excluant. Philippe, le rappeur aubagnais derrière l’alias Iraka, a su retrouver cette liberté empruntée à la chanson française d’après-guerre, de Léo Ferré à Brigitte Fontaine, en passant par Brel. Avec Livingston, son nouvel album, on est ainsi confronté à une voix qui laisse libre cours à un stream of consciousness et se construit sur des références insoupçonnables : « Le titre fait allusion au livre de Richard Bach, l’histoire de cet oiseau qui s’affranchit des règles de son clan pour aller perfectionner sa technique de vol » assume-t-il. Non narrative, souvent insaisissable, la musique d’Iraka ne refuse pas la difficulté, l’alambiqué, les chemins tortueux. Livingston commence ainsi par un contestataire et festif Au Diable envoyant valser l’ordre social. Soleil dessine un portrait en creux de Marseille, à travers des humeurs prises sur le vif plutôt que sur des thèmes rebattus. Alors qu’Arabie est quasi rimbaldien dans son abandon pessimiste et oriental, Insul X est un titre étrange sur un beat atypique, heurté, enrichi du rap du rare et iconoclaste Grems (seul invité de l’album). Cette audace, l’artiste a su la rendre audible sur un album resserré autour de neuf titres, réalisé par Frédéric Nevchéhirlian alias Nevché, auquel on trouve à Iraka une parenté pour cette parole volontiers incantatoire, tirée du slam : « avec Fred on s’est rencontrés il y a quinze ans quand il animait ses soirées dans les bars de La Plaine : moi j’arrivais du rap, et le texte prenait une nouvelle dimension en étant scandé ou chanté a capella. Pour cet album, nous avons vraiment travaillé en binôme ». Imprévisible, agréable et poétique ou plus brut et irascible, ce qu’on entend d’Iraka, c’est surtout sa liberté.

HERVÉ LUCIEN
Septembre 2018

30 septembre
Kiosque Canebière (Les Dimanches de La Canebière), Marseille
11 octobre
La Criée, Marseille (1re partie d’Hippocampe Fou)
04 91 54 70 54 theatre-lacriee.com

CD : Livingston (InternExterne/Inouies)
Photo : Iraka -c- Anne So

Clip d’Insul X


La Criée
30 Quai Rive Neuve
13007 Marseille
04 91 54 70 54
http://www.theatre-lacriee.com/