Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

2043, appel réussi à la liberté de penser, à la résistance… et à la littérature

Liberté surveillée

2043, appel réussi à la liberté de penser, à la résistance… et à la littérature - Zibeline

Présentée au Théâtre des Doms lors du festival Région en Scène, la pièce d’anticipation 2043 du Collectif Mensuel est troublante de réalité, à bien des égards. D’abord par son sujet, adapté du roman jeunesse dystopique Black-Out de Sam Mills, qui raconte comment en 2043 le gouvernement britannique, suite à des attentats commis par des ados après avoir lu un livre subversif (l’iconique 1984), a basculé dans le totalitarisme et éradiqué de la littérature toute forme de rébellion en réadaptant ces romans jugés dangereux. Un monde ultra-sécuritaire où lire devient l’acte de résistance absolue ! Ainsi, à 16 ans, Stephan, que figure un jeune comédien convaincant dans une minuscule arène étranglée, encadré en surplomb par 4 acolytes robotisés qui activent univers bruitiste et musical, raconte la manipulation qu’il a vécue suite à l’influence ô combien néfaste de son père libraire « aux idées révolutionnaires ». Adopté par une « famille parfaite », censure et lavage de cerveau deviennent son quotidien… malgré tout titillé, entre deux pilules de bonne conduite et un dévouement total envers l’institution, par l’excitation de la désobéissance. Et le voilà qui se met à écouter « du bon vieux rock », qui frétille en lisant Lady Chatterley ou l’Attrape-cœurs. Et le voilà, alors qu’un nouveau monde s’ouvre à lui et que la littérature forme son esprit critique, qualifié de terroriste. « L’ennemi d’état » a changé de bord, désormais c’est l’ado clandestin qui devra se défendre… « Mais on n’était pas des terroristes, on n’a pas posé des bombes, notre seul crime est de garder notre liberté de penser ». Déconcertante également, cette forme fixe et anxiogène qui raconte l’endoctrinement et la peur du terrorisme, par sa résonance forte avec l’actualité, jouée juste après les attentats bruxellois devant des collégiens et lycéens très attentifs au débat.

Du livre à la scène, un appel réussi à la liberté de penser, à la résistance… et à la littérature pour déjouer la terreur.

DELPHINE MICHELANGELI
Avril 2016

2043 s’est joué le 25 mars au Théâtre des Doms, à Avignon

Photo : 2043 © Delphine Michelangeli


Théâtre des Doms
1 bis rue des Escaliers Sainte-Anne
84000 Avignon
04 90 14 07 99
www.lesdoms.eu