L’épopée de Digénis Akritas retracée en musique par Patrizia Gattaceca

L’homme des frontièresVu par Zibeline

L’épopée de Digénis Akritas retracée en musique par Patrizia Gattaceca - Zibeline

Patrizia Gattaceca aurait dû présenter son album tout juste gravé au festival des Printemps du monde de Correns. Quoi qu’il en soit, Epupea / Digénis Akritas a vu le jour, offrant une version superbement aboutie du travail présenté en décembre 2017 à l’Éolienne à Marseille. La chanteuse retrace l’épopée de Digénis Akritas grâce à un choix pertinent de poèmes traduits en italien par Paolo Odorico à partir de la geste byzantine du XIIe siècle et en propose quelques-uns en corse. La musicalité des deux langues sœurs se mêle en subtils échos, devient une au creuset de la mélodie. Bouleversant d’humanité, Digénis à la double ascendance (arabe et byzantine) déploie sa stature solaire, faisant preuve de sagesse et de démesure, dans les lieux grandioses des limites de l’empire byzantin. Les tempi varient avec souplesse, parcourent les strates des musiques nées autour de la Méditerranée, glissent un mode phrygien, une syncope d’Anatolie, étirent un phrasé délicat où la voix parlée se module et laisse les mots éclore dans leur musicalité propre. Les arrangements d’Antoine Leonelli (instruments à cordes) orbent de leurs contre-chants les mélodies qui s’élancent sur les percussions (Loïc Pontieux) et les claviers (Jean-Bernard Rongiconi). Un petit bijou !

MARYVONNE COLOMBANI
Avril 2021

Epupea/Digénis Akritas
Patrizia Gattaceca

En téléchargement gratuit sur bandcamp.com