Cirque minimaliste sur l'Île Piot, Festival Off d'Avignon

L’homme canonVu par Zibeline

Cirque minimaliste sur l'Île Piot, Festival Off d'Avignon - Zibeline

Tandis qu’il fête les 10 ans de sa création Miettes, l’équilibriste Rémi Luchez fait une nouvelle entrée fracassante – au sens propre du terme – dans le paysage du cirque minimaliste. Cette fois, il s’adjoint les services de Lola Calvet, époustouflante chanteuse et musicienne. De la plante posée sur le plateau dans sa seule motte à un improbable matelas de céramique, tout est ici à l’économie de gestes et de décors, pour servir l’idée la plus juste, l’émotion la plus essentielle. Chez les deux artistes, absorbés à leur tâche nous restant parfois de prime abord absconse, la tenue de jeu est impassible ; les silences, ménagés. Chaque action n’en est que davantage mise en valeur, de l’insensée mise en danger de l’acrobate, qui attaque patiemment au marteau le petit socle de grès sur lequel il est perché, à l’irrésistible reprise a capella d’un tube pop des années 2000. Une nouvelle fois l’acrobate trouve de merveilleux subterfuges pour échapper à la gravité. Jamais son propos n’aura été aussi dépouillé et limpide, au plus près de l’essence de sa discipline, l’équilibre.

JULIE BORDENAVE
Juillet 2019

L’homme canon s’est donné sur l’Île Piot, du 8 au 20 juillet

Photo @Laurençon