Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

"Sorcières, La puissance invaincue des femmes", magistral essai de Mona Chollet aux Éditions La Découverte

L’héritage des sorcières

Mona Chollet, excellente journaliste du Monde Diplomatique, publie un nouvel essai aux éditions La Découverte. Avec pour point de départ les chasses aux sorcières qui se sont déroulées en Occident, principalement aux XVIe et XVIIe siècles. Une véritable guerre menée contre les femmes, systématique et organisée, qui fit entre 50 000 et un million de victimes selon les estimations, « sans compter celles qui ont été lynchées, ni celles qui se sont suicidées ou qui sont mortes en prison – soit des suites de la torture, soit en raison de leurs conditions de détention ». Étaient suspectes les femmes seules, âgées, ou qui connaissaient les plantes, enfin toutes celles qui avaient « la tête qui dépasse », là où les hommes auraient voulu voir un docile troupeau féminin. De là une mise en scène spectaculaire de la répression, bûchers compris, pour inspirer la terreur de l’émancipation.

Au terme de ce rappel historique éprouvant, Mona Chollet consacre l’essentiel de son ouvrage à retracer les suites des chasses aux sorcières, qui « parlent de notre monde » et amènent à « se confronter au visage le plus désespérant de l’humanité ». Elle détaille les pressions, reproches et injonctions infligées aux femmes aujourd’hui encore pour qu’elles intériorisent des normes. « Mimer éternellement l’impuissance et la vulnérabilité de l’extrême jeunesse permet de montrer patte blanche dans une société qui condamne les femmes sûres d’elles ; mais cela oblige à se priver de l’essentiel de sa puissance et de son plaisir de vivre. » Elle dresse un parallèle frappant entre la condition féminine dessinée par les hommes, et l’esprit conquérant du capitalisme vis-à-vis de la nature. Capital qui se présente comme suprêmement rationnel, tout en détruisant le milieu vital de l’humanité… Que les jeunes générations n’hésitent plus à revendiquer l’héritage des vieilles sorcières lui semble révélateur : « Peut-être la catastrophe écologique, de plus en plus visible, a-t-elle diminué le prestige et le pouvoir d’intimidation de la société technicienne, levant les inhibitions à s’affirmer » ?

GAËLLE CLOAREC
Janvier 2019

Sorcières, La puissance invaincue des femmes
Mona Chollet
Éditions La Découverte, 18 €

Photo : Pancarte « Nous sommes les petites-filles des sorcières que vous n’êtes pas parvenus à brûler« . Manifestation contre un projet de loi visant à interdire l’IVG, 23 mars 2018, Varsovie, Pologne -c- Marlena Cuczko