Jacques Gamblin parle à un homme qui ne tient pas en place : Thomas Coville

Lettres à la merVu par Zibeline

Jacques Gamblin parle à un homme qui ne tient pas en place : Thomas Coville - Zibeline

L’homme éponyme « qui ne tient pas en place », c’est Thomas Coville. En 2014, Jacques Gamblin fait le pari un peu fou d’entamer une correspondance quotidienne avec son ami navigateur, qui tente alors son 4e tour du monde à la voile en solitaire. Le spectacle se fait l’écho de cet échange -à sens unique dans un premier temps. Chaque jour le comédien envoie son mail comme une littérale bouteille à la mer, ne sachant même pas s’il sera lu. Patiemment, assidûment, quasi passionnément, il donne « des nouvelles de Terrien » à son ami parcourant silencieusement les océans. Ce dialogue, d’abord univoque, prend des allures d’introspection, de divination, d’incantation parfois. En toile de fond, un écran géant se fait tour à tour mer de vagues ou carte géosatellitaire, symbolisant Coville par un petit point lumineux, frêle balise entre deux continents. Un jour, Thomas lui répond… et le monologue s’augmente d’une prodigieuse densité. Un souffle épique parcours le spectacle, celui d’un certain quotidien à fuir, en mer ou sur les planches. Car « ne pas tenir en place », c’est aussi le lot de l’artiste, itinérant par essence, affrontant chaque soir une scène différente, de ville en ville. Le texte est servi par l’élégance et l’humour pudique de Jacques Gamblin, esquissant un pas de tango ou s’adressant à son écran d’ordinateur. Un livre a été publié en 2018 aux Éditions des Équateurs, relatant trois années de correspondances entre les deux solitaires. « Naviguer ou écrire, c’est toujours quitter le bord », selon le comédien. Que l’on s’éloigne de la rive ou de la marge, la fragilité s’expose, et l’abandon -dans tous les sens du terme- incite alors à de chavirantes confidences.

JULIE BORDENAVE
Décembre 2019

Je parle à un homme qui ne tient pas en place se jouait du 26 au 30 novembre au Théâtre du Gymnase, Marseille

Photographie © Nicolas Gerardin

Théâtre du Gymnase
4 rue du Théâtre Français
13001 Marseille
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/