Vu par Zibeline

L’amour c’est la guerre : Philippe Berling, l’ERAC et "le théâtre dans le théâtre"

Les visiteurs de midi

L’amour c’est la guerre : Philippe Berling, l’ERAC et

Ils sont «for-mi-da-bles» ! Les élèves de 3e et dernière année de l’ERAC, le Groupe 22, ont troqué leurs costumes de ville pour les habits de théâtre en deux temps trois mouvements, aussi prestement qu’ils se sont adaptés à l’espace inhabituel du hall d’entrée du Théâtre Liberté à Toulon. Un tour de passe-passe qui leur a permis de faire «du théâtre dans le théâtre» entre la montée d’escaliers et le comptoir de la billetterie, et d’offrir, perfides, de petites incursions sémantiques dans les textes du répertoire choisis par Philippe Berling. Trois extraits de pièces de Robert Garnier, Jean de Mairet et Jean Racine (Phèdre où ils sont, peut-être, moins habiles) qui font chanter la langue, de l’alexandrin baroque au vers classique, et leur donne l’occasion d’interpréter une vaste palette de sentiments. Un exercice de style réussi si l’on juge avec quel naturel et quelle fluidité ils allient l’acte et la parole, le verbe et le sentiment dans un mouvement continu. Sans pause ni temps mort, ils donnent vie à une ribambelle de personnages qui s’aiment, se déchirent, font l’amour et la guerre, espèrent, se résignent ou demandent miséricorde. Il leur suffit de quelques costumes sur cintres, de deux ou trois accessoires, d’éléments de décor réalistes (la lampe de poche de l’ouvreuse !) pour faire surgir le théâtre comme sur les tréteaux d’autrefois. Dans une relation de très grande proximité, ils font résonner la langue aux oreilles des «convives» invités à la table du théâtre : «Je ne saurais ouïr», «Elle fond en sueur et se met hors d’haleine», «La force redouble avec le désespoir»… et prennent les textes à bras le corps avec une joie gourmande avant de se mêler au public pour partager quelques réjouissances gustatives. C’est çà l’esprit des «Mardi Liberté».
MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Mars 2015

Mardi Liberté L’amour c’est la guerre le 10 mars au Théâtre Liberté, Toulon

Photo : L’amour-c’est-la-guerre-©-Alice-Perotti


Théâtre Liberté
Grand Hôtel
Place de la Liberté
83000 Toulon
04 98 00 56 76
www.theatre-liberte.fr