Vu par Zibeline

Retour sur le concert de Forabandit et Françoise Atlan

Les poèmes maudits de Forabandit

 Retour sur le concert de Forabandit et Françoise Atlan - Zibeline

L’enfant terrible de l’Occitanie a encore frappé. Avec Forabandit, trio né en 2009 à Marseille avec Ulaş Özdemir et Bijan Chemirani, Sam Karpienia rend hommage aux poètes proscrits, aux hérétiques de tous poils. Qu’ils soient troubadours cathares ou aşiks, leurs homologues d’Anatolie, communards marseillais ou protestataires turcs. Subversive, la musique de ces trois « bandits » l’est à plus d’un titre. D’abord parce qu’elle se joue des frontières et des siècles et qu’elle montre une harmonie évidente entre les percussions persanes du zarb et les cordes cousines du bağlama anatolien et du mandoloncelle, de la famille des mandolines. Ensuite, à travers le souhait de remettre au goût du jour la poésie libertaire de deux rives de la Méditerranée. Dans l’intimité d’un Café Julien bondé, la puissance du chant rugueux et exalté de Karpienia, celui, plus rond, de Özdemir et le jeu suave et subtil de Chemirani font vibrer. Langues et époques, dans un incessant dialogue, s’enchevêtrent pour créer une musicalité définitivement contemporaine, où le lyrisme de la poésie courtoise flirte avec les envolées frondeuses du rock, loin de l’ambiance a capella des mélopées judéo-andalouses interprétées par la cristalline Françoise Atlan, en première partie.

THOMAS DALICANTE

Octobre 2012

 

Françoise Atlan et Forabandit ont joué le 17 octobre à l’Espace Julien, Marseille, dans le cadre de Chants sacrés en Méditerranée


Espace Julien
39 Cours Julien
13006 Marseille
04 91 24 34 10
http://www.espace-julien.com/fr/