"Ici, Là", exposition de Gérard Traquandi au Musée Cantini

Les « petites sensations » de TraquandiVu par Zibeline

Pourquoi un musée d’art moderne pour un peintre vivant ? Parce que Gérard Traquandi a sa préférence et d’exceptionnels souvenirs des expositions Basquiat ou Gordon Matta-Clark, et parce que la posture des peintres modernes est la sienne : « La peinture cézanienne est de privilégier le comment plutôt que le pourquoi ». Cézanne, son maitre absolu, auquel il se réfère constamment, quand il « fait des dessins pour regarder la nature et des peintures pour s’immerger dans la nature ». Pièces anciennes, travaux récents et tableaux inédits se déploient généreusement dans tous les espaces [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous