« Fils d'espionne » d'András Forgách : la litterature hongroise mérite le détour

« Les notes de bas de page »Lu par Zibeline

Nous sommes grandement ignorants, en France, de l'Histoire de ce que nous appelons « l’Europe de l’Est », celle du Pacte de Varsovie. La Hongrie n'échappe pas à cette règle. Le livre d'András Forgách sorti en 2015 dans son pays, vient d'être traduit en 2021, dans la collection Du monde entier. Il s'agit, pour cet auteur reconnu, de mettre en forme à la fois une matière autobiographique autour de la figure de ses deux parents et une matière documentaire constituée par les rapports policiers émanant à la fois de [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous

Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter ? Allez consulter notre page d'aide par ici