Vu par Zibeline

Conversation avec nos ancêtres, du grand théâtre d'objets orchestré par Katy Deville

Les histoires de Madeleine

Conversation avec nos ancêtres, du grand théâtre d'objets orchestré par Katy Deville - Zibeline

Madeleine Irène Thérèse Monique Ducasse était une sacrée grand-mère. Beaucoup plus farfelue qu’Isidore, comte de Lautréamont, malgré leur patronyme en commun. Sa petite-fille, qui lui était très attachée, hésite à pénétrer chez elle de peur de raviver le chagrin de sa disparition, mais franchit un jour le seuil, prête à retrouver les souvenirs de son enfance. La personnalité éclatante de Madeleine, « qui n’avait peur de rien », se révèle à travers tout un théâtre de bric et de broc, exhumé des meubles empoussiérés.

L’héroïne de Conversation avec nos ancêtres (Virginie Gaillard) tombe sur le dinosaure articulé qui effrayait tant ses cinq printemps, mais servait de prétexte, avec d’autres jouets de plastique, à de mémorables leçons grand-maternelles sur l’évolution, de la première cellule vivante au règne de l’Homo sapiens sapiens. Car Madeleine, adorant écouter à la radio les émissions scientifiques, et dotée d’une pédagogie redoutable autant que d’une imagination sans bornes, s’en servait comme matériau de base pour parfaire son éducation. C’est ainsi que la fillette, peu friande de champignons, apprenait, au lieu de bouder son assiette, à retracer la pré-histoire d’un couvert classique, à partir d’un squelette de fourchette Ça pique Ça pique, plus petite et plus trapue que les modèles modernes, en remontant jusqu’à l’australo-fourchette et la fourchette erectus.

Du grand théâtre d’objets, orchestré au détail près par Katy Deville, initiatrice de cette discipline au riche potentiel poétique. Lorsqu’elle fonda, en 1979, le Théâtre de Cuisine avec Christian Carrignon, ils visaient un art « fait à la main », en s’appuyant sur les choses du quotidien, de celles dont « il suffit de les secouer pour que la mémoire d’une société en tombe ». Ce spectacle ne déroge pas à la tradition.

GAËLLE CLOAREC
Octobre 2019

Conversation avec nos ancêtres a été créé le 3 octobre au Théâtre Massalia, Marseille

Photographie : Conversation avec nos ancêtres © Eric Massua


Théâtre Massalia
41 Rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 70
http://www.theatremassalia.com/