6mic a accueilli Indigo Jane de Lamine Diagne et Perrine Mansuy dans le cadre du festival Tous en Sons

Les couleurs des sonsVu par Zibeline

6mic a accueilli Indigo Jane de Lamine Diagne et Perrine Mansuy dans le cadre du festival Tous en Sons - Zibeline

En clôture reportée du Festival Tous en Sons, la création d’Indigo Jane a enfin eu lieu. Le conteur, comédien, dessinateur Lamine Diagne tisse l’histoire de la petite Indigo Jane aux volutes des compositions de la pianiste et compositrice Perrine Mansuy, qui fait des clins d’œil à Mel Bonis ou Lili Boulanger entre autres. Émerge de l’obscurité, en ombre chinoise, la silhouette du dessinateur face à son chevalet tandis que le piano égrène ses notes. La narration, fluide, prend corps au cœur des mélodies et des dessins, tantôt esquissés sur un large panneau, tantôt, déjà préparés, transférés au mur par un rétroprojecteur qui permettra des effets de mouvement, de couleurs, tantôt sur un paperboard, brossés au fil du récit ou attendant de s’insérer dans le conte. Le feutre noir donne forme à l’invisible, langage de l’au-delà des mots, à l’instar du piano dont le corps se plie aux bruitages (Éric Massua), pas, rencontres, incertitudes, colères, tandis que des sons enregistrés viennent apporter leur épaisseur aux scènes, chants d’oiseaux, murmure du vent, aboiements et rires d’enfant joyeux, crachotement du diamant d’un antique phonographe sur un disque… L’histoire nous parle de rencontres : il y a une musique, merveilleuse, qui s’échappe d’une fenêtre, une vieille dame qui écoute un disque en boucle, « le seul enregistré par Indigo Jane » et vous invite à prendre le thé… Naît une biographie mêlant des personnages qui ont existé à ceux de la fiction. Ainsi Eugen Bleuler, le psychiatre suisse qui a introduit dans le vocabulaire le terme d’autisme accueille Indigo Jane dans sa clinique du Burghölzli, la fait se produire en concert. En effet, Jane ne parle pas mais joue du piano, sans avoir eu de cours. Est-ce qu’une aura indigo enveloppe la jeune artiste lorsqu’elle joue, elle qui voit les notes comme un prisme coloré ? Les arts se conjuguent en une synesthésie poétique délicieuse, où s’exprime une palette nuancée d’émotions. Spectacle pour enfants ? certes, mais Indigo Jane séduit et bouleverse aussi les grands ! Une pépite.

MARYVONNE COLOMBANI
Janvier 2022

Indigo Jane a été créé le 16 janvier au 6mic, Aix-en-Provence, dans le cadre du festival Tous en Sons.

L’enregistrement du spectacle est visible sur le site des éditions jeunesse Bayard, bayam.tv/fr/.
La vidéo sera accessible jusqu’après les vacances de février.

Photographie : Indigo Jane © X-D.R.