Vu par Zibeline

Retour sur la Nuit des idées à Avignon, où l'on a pensé le Festival

Les clefs du Festival

Retour sur la Nuit des idées à Avignon, où l'on a pensé le Festival - Zibeline

À la Maison Jean Vilar d’Avignon, la Nuit des idées était confiée aux étudiants de diverses écoles, et tous les espaces étaient bondés. Un public jeune, debout, venu assister aux performances et expositions des élèves du Conservatoire et de l’École Supérieure d’Art (très beau travail de Monsieur Nède sur les visages des spectateurs défilant à toute allure), aux projets de film d’animation en 3D (École des nouvelles images) et de thèses d’étudiants en master « Publics de la culture » à Avignon. Ils ont exposé, en particulier, un travail de recherche sur les Trans Musicales de Rennes qui interroge l’activité du spectateur, ses choix, son activité numérique, la transformation que l’expérience festivalière opère en lui. Et en 180 secondes, Lauriane Guillou a présenté un projet de thèse sur le public du Festival d’Avignon

Car, évidemment, dans cette Maison et dans cette ville « penser les festivals » doit à un moment s’écrire au singulier et avec un grand F. D’autant que le directeur était là, pour une performance simple et lumineuse : il s’agissait de commenter les affiches du festival depuis 1947 ! Défilèrent une à une les belles, les ratées, les scandaleuses, les insignifiantes, les subtiles, commentées par un Olivier Py très complice dans le cadre intime, et bondé d’étudiants, de la Maison qui porte la mémoire de Jean Vilar. On comprit le sens du geste national de décentralisation, l’importance des auteurs pour Vilar, l’évolution historique du festival, selon les différents directeurs et les changements esthétiques. La place du théâtre, de l’abstraction, de l’art, du graphisme de Jacno, puis des autres. On comprit surtout pourquoi Olivier Py n’a pas de problème avec l’héritage du fondateur, qu’il n’a plus à dépasser, mais à faire connaître. En reprenant les trois clefs, les couleurs, la simplicité référentielle. Une performance, souvent drôle, que l’on devrait revoir durant le Festival 2018…

DOMINIQUE MARÇON
Février 2018

La 3e édition de La Nuit des idées s’est déroulée le 25 janvier. Retrouvez sur ce lien le compte-rendu de cet événement à Marseille, où le Mucem accueillait le Forum des lanceurs d’alerte.

Photo : Olivier Py lors de la Nuit des idées, 2018 -c- association Jean Vilar


Maison Jean Vilar
8 rue de Mons
84000 Avignon
04 90 86 59 64
www.maisonjeanvilar.org