Tableau noir de Michèle Lesbre, une autre histoire de l’école

Les cahiers au feu, la maîtresse au milieu !Lu par Zibeline

Une ancienne « instit’ » se penche sur les souvenirs de sa carrière et de sa propre scolarité. Et quand il s’agit de Michèle Lesbre, dont on connaît les romans incisifs, on la suit les yeux fermés. Peut-être n’aurait-elle jamais écrit sur ce sujet si elle n’avait pas été bouleversée par le suicide, le 21 septembre 2019, de Christine Renon, cette enseignante qui aimait son métier, croyait aux valeurs de l’école et a été épuisée par les surcharges de travail, les difficultés administratives. Michèle Lesbre se rappelle sa [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous