Le palais des deux collines, premier roman de Karim Kattan, aux éditions elyzad

Les blessures des amandiersLu par Zibeline

On avait découvert l’écriture subtile de Karim Kattan dans son premier ouvrage paru aux éditions elyzad, Préliminaires pour un verger futur, recueil de trois nouvelles denses et poétiques. Son premier roman, Le palais des deux collines, arpente de nouveau les terres de la Palestine. À travers la longue lettre adressée à son compagnon, Georges, laissé en Europe, Faysal qui est retourné à Jabalayn, son village natal, reconstitue tout un monde détruit. Les fantômes du passé arrivent avec leurs « wiswis, murmures démoniaques », émergent des murs, des ruines, des [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous