Vu par Zibeline

Retour sur La récitation du Chant I de l'Enéide qui a eu lieu du 11 au 22 février aux Bernardines à Marseille

Les armes et l’homme

• 11 février 2014⇒22 février 2014 •
Retour sur La récitation du Chant I de l'Enéide qui a eu lieu du 11 au 22 février aux Bernardines à Marseille  - Zibeline

Il les chante, Miloud Khetib, il les chante après Virgile, à sa façon de récitant futé, sans emphase ni déclamation, faisant fi de l’épique et feu de la proximité : il est là, nous y sommes aussi, dans un café à table unique et à sièges dépareillés, aux murs dont les papiers peints parlent d’un passé lointain et d’un orient tout proche. D’une rive à l’autre, de Troie au Latium, Enée va poursuivre son errance d’après-guerre sept ans sur la mer, poursuivi par la jalousie de Junon. Le Chant premier va lui faire toucher terre, à Carthage que la reine Didon est en train de faire sortir de terre justement ; le poète et son traducteur, Dominique Buisset, livrent avec concision la densité de ces moments où l’exil est mis entre parenthèses, où la rencontre émerveillée va faire place à l’amour «ailiporté». Tout est et restera dans le commencement, les onze autres chants feront le reste ; le comédien dit cette suspension avec délicatesse, narrateur qui parle avec les mains, homme à la voix chaleureuse dont la fragilité – réelle ? jouée ?- laisse entrevoir un récit en train de s’écrire en amont ; une très jeune fille l’accompagne, qui le suit tantôt des yeux, tantôt comme son ombre, le livre ouvert à la main ; la souffleuse, celle qui soutient la mémoire ou celle qui la fonde , la muse peut-être «celle qui rappelle les origines»… La simplicité du dispositif permet de lancer droit la parole, et la traduction de Dominique Buisset, qui garde dans la langue traces rythmiques et souvenirs sonores du vers latin, fait sonner bien rond en bouche le «il était une fois» du grand poème. Plaisir aristocratique que cette belle récitation offerte à toutes les oreilles !

MARIE JO DHO
Février 2014

La récitation du Chant I de l’Enéide a été présentée aux Bernardines, Marseille, du 11 au 22 février

Photo : Miloud Khetib © Pit Goedert


Théâtre des Bernardines
17 Boulevard Garibaldi
13001 Marseille
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/