Plus haut que la mer de Francesca Melandri:une évocation poignante des "années de plomb"

Les actes et les motsLu par Zibeline

Plus haut que la mer de  Francesca Melandri:une évocation poignante des

Le livre de Francesca Melandri évoque les terrifiantes Années de plomb qui avaient plongé l’Italie de la décennie 70 dans le deuil et la désespérance. Le parti pris de l’auteure est intéressant car elle ne montre pas la violence des actions politiques sur lesquelles elle s’est finement documentée, mais les conséquences qu’elles ont eues sur les familles et la population. De milieux sociaux très différents, Luisa et Paolo ne se seraient jamais rencontrés s’ils n’avaient eu tous les deux une raison essentielle de se rendre le jour des visites dans un centre pénitentiaire haute sécurité. Elle vient voir son mari enfermé pour un double meurtre, lui son fils pour actes et crimes terroristes. Une violente tempête les empêchera de quitter l’île sur laquelle est perchée la prison. Cette rencontre d’une nuit et un jour les bouleverse tous deux, lui qui ne vit qu’avec le souvenir de sa femme morte de chagrin, elle dont le mari n’a jamais caressé les cheveux. Ils y trouvent une nouvelle force et un nouveau regard sur la vie. L’évocation des actes terroristes, des conditions de vie des incarcérés souvent brutalisés par leurs gardiens, mais aussi les difficultés de ces gardiens et des familles des victimes est faite avec autant de délicatesse que de précision. Elle y mêle la poésie des parfums de figuiers et d’embruns, une émotion sensuelle et une réflexion sur le poids des mots de l’idéologie, comme celui de « révolution » : des mots « gangrenés ».

CHRIS BOURGUE
Mai 2017

Selectionné pour le Prix littéraire des lycéens et apprentis PACA 2016-17

Plus haut que la mer, Francesca Melandri
Gallimard, du monde entier, traduit de l’italien, 17,90 €
Folio, 7,20 €