Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Vingtième création majeure du Groupe Grenade !

L’énergie de la liberté

• 3 novembre 2018⇒5 novembre 2018 •
Vingtième création majeure du Groupe Grenade ! - Zibeline

D’Est en Ouest, la nouvelle création du Groupe Grenade fondé et dirigé par la chorégraphe Josette Baïz, arpente les univers de six grands chorégraphes actuels. Lucy Guerin (Australie), Eun-Me Ahn (Corée du Sud), Akram Khan (Bangladesh), Barak Marshall (Israël), Wim Vandekeybus (Belgique), Crystal Pite (Canada) ont offert l’une de leurs œuvres et sont venus guider les trente danseurs (de neuf à vingt ans). « Certaines consignes étaient d’ailleurs toutes nouvelles et étonnantes dans le studio de danse de la compagnie : “ levez les bras comme si vous deviez cueillir une pomme… agitez vos pieds comme si le sol brûlait… ”, le recours à toute une imagerie visuelle accordait une chair nouvelle à l’interprétation des jeunes danseurs », sourit Josette Baïz. Un même souffle d’énergie vive anime les divers extraits proposés, cousus par un entrelacs joué par les plus petits, si bien que le tout, se refusant à n’être qu’une juxtaposition de pièces du répertoire, atteint la cohérence d’un spectacle finement construit, fondu au creuset d’une matière commune. Voici l’expressive chorégraphie d’Eun-Me Ahn, Louder/Can you hear me, avec ses costumes flashy, dont les plus jeunes de la troupe s’emparent avec espièglerie et une superbe maîtrise, puis l’évocation des origines du monde par Kaash (« et alors ? » en hindou) d’Akram Khan, où, sculptures vivantes vêtues de l’ombre de larges jupes noires, les interprètes s’emportent dans de sublimes tournoiements qui conjuguent danse indienne traditionnelle et technique contemporaine. La comédie naît avec Monger de Barak Marshall, et dénonce avec humour l’aliénation au travail, jusqu’à un dénouement libérateur. Vertiges et fulgurances combinent les genres de manière fantasque dans Speak low if you speak love de Vandekeybus, tandis que la composition quasi cinématographique de Crystal Pite, Grace engine, décline ses flash-back. Enfin, l’euphorie vibrante d’Attractor de Lucy Guerin semble vouloir dissoudre toutes les frontières, avant un final où tout se fusionne dans un art de la joie communicatif. Les corps et les esprits exultent dans ce dépassement de soi. Vingtième création majeure de Grenade !

MARYVONNE COLOMBANI
Novembre 2018

Photo: D’EST EN OUEST, Groupe Grenade, Josette Baïz © Cécile Martini

D’Est en Ouest a été joué au GTP, Aix-en-Provence, du 3 au 5 novembre


Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net