Retour sur Madame Butterfly à l'Opéra d'Avignon

L’effet papillonVu par Zibeline

• 17 novembre 2013, 19 novembre 2013 •
Retour sur Madame Butterfly à l'Opéra d'Avignon  - Zibeline

Divine Butterfly ! Divine Ermonela Jaho ! Gracieuse, élégante, aérienne, profonde… et l’on pourrait continuer à déverser des flots de laudatifs, tant son interprétation de cette jeune fille gracile et fragile au doux nom de Cio-cio-san, mariée à l’âge de 15 ans à l’ignoble Pinkerton, Sébastien Guèze, admirable ténor parfait dans sa posture d’impérialiste américain, a ému le public de l’Opéra d’Avignon aux larmes. Ce duo magnifique, encadré d’une distribution de très haut niveau, avec une mention spéciale pour le baryton Marc Barrard à la voix chaleureuse, soutenu par un Orchestre Régional d’Avignon-Provence en verve avec à sa tête Alain Guigal, a magnifié ce qui est certainement un des opéras les plus abouti de Giacomo Puccini. Cette musique profonde mâtinée d’orientalisme, cet hymne à la femme violentée et humiliée reste plus que jamais d’actualité cent ans après la création de l’œuvre ! Dans une mise en scène épurée, presque minimaliste, Mireille Laroche a su tirer la quintessence de la pièce du maître italien ! La scène finale, dans laquelle l’épouse bafouée met fin à ses jours brisant à jamais le lien qui la rattache à son enfant -la touchante Violette Fauche-, est d’une pure beauté. Dans un dernier battement d’ailes s’est éteinte l’éphémère Butterfly, mais demeure en pleine lumière, dans le rouge sang du soleil d’Orient, l’universalité du message du chef-d’œuvre de Puccini.

CHRISTOPHE FLOQUET
Novembre 2013

Madame Butterfly a été donné à l’Opéra d’Avignon les 17 et 19 novembre

Photo : Madame Butterfly c Cedric Delestrade ACM-Studio

Opéra-Théâtre du Grand Avignon
1 Rue Racine
84000 Avignon
04 90 82 81 40
http://www.operagrandavignon.fr