Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Lectures contrastées

 - Zibeline

Quelle idée de faire se succéder sur scène deux lecteurs si différents ! Mustapha Benfodil, timide, tremblant, à la diction difficile, butait sur son texte qu’il disait trop vite… privant l’auditoire du temps nécessaire pour l’appréhension. Pourtant il avait introduit longuement le contexte de ses pages, les trois récits imbriqués, les personnages de chacun… et malgré la rapidité et la maladresse, la force lyrique parfois s’élevait, une langue superbe, des éclats d’Alger, et la sensation intérieure, impérieuse, que l’écriture peut sauver, qu’il faut malaxer la langue et tordre le réel.

Après 10 minutes de pause, Sylvain Courtoux lui succédait. Immédiatement dans la dérision, traversant la scène sans s’y arrêter, scandant ses textes sur les sons pouraves d’une boîte à rythme enregistrée sur un antique mais pas glorieux magnéto cassette. La performance, immédiatement drôle, soulève l’adhésion. Mais les vers qu’il slame vaguement sans vraiment y croire, ni prétendre y croire d’ailleurs, témoignent d’une vision agressive des femmes, du sexe, du monde. Il enchaine ses textes sur le même rythme, mi goguenard mi désespéré, n’attendant rien visiblement, et s’inscrivant dans la lignée des poètes sulfureux et maudits, séparés du monde qui ne veut pas d’eux, en proie à des délires et addictions. Nombriliste, cette autobiographie éclatée ?

AGNÈS FRESCHEL

Mai 2012

 

Mustapha Benfodil et Sylvain Courtoux ont lu respectivement Archéologie du sentiment amoureux et Still Nox (éd Al Dante) le 26 avril à Montévidéo, Marseille


Montévidéo
3 Impasse Montévidéo
13006 Marseille
04 91 37 97 35
http://www.montevideo-marseille.com/