Vu par Zibeline

Les Joutes musicales de printemps, un festival qui donne envie de s'installer en Provence Verte !

Le Woodstock de la Provence Verte

Les  Joutes musicales de printemps, un festival qui donne envie de s'installer en Provence Verte ! - Zibeline

Placées sous le signe du « Féminin, pluriel », les Joutes Musicales de Printemps de Correns ouvrent la saison des festivals en plein air. L’un des responsables du Centre de création des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde, Le Chantier, sourit : « Alors que la plupart des festivals comptent 60% d’hommes, Les Joutes ont inversé la proportion, avec 60% de femmes. » Il souligne à quel point Les Joutes sont une synthèse des actions engagées à l’année, selon cinq axes d’activité : soutien à la création par le biais de résidences (dix créations cette année) ; réflexion, avec la menée d’une table ronde sur les Femmes dans les musiques du monde ; du pôle amateur que l’on retrouve lors des scènes ouvertes ; sensibilisation, avec un travail de fond mené avec les écoles du territoire que l’on retrouve dans le spectacle empli d’une vivifiante énergie de Sayon Bamba ; des concerts enfin, dont le les Joutes constituent le point d’orgue. Trente concerts en trois jours pour rendre compte de la foisonnante richesse des « musiques d’essence patrimoniale (qui) sont un peu comme le pouls des cultures présentes sur notre planète » affirme Miqueù Montanaro, conseiller artistique et fondateur des Joutes. On avait le privilège de l’entendre avec l’orchestre de la Cité de la Musique dirigé par Bernard Amrani sur ses Poèmes Cardinaux, qui s’emparent indifféremment des langues de la Méditerranée, Arabe, Italien, Français, Provençal… les flûtes s’accordent au oud, à la cornemuse, au violon, à la harpe, dans un beau syncrétisme, symbole du festival et ses inspirations multiples, parmi lesquelles on pouvait découvrir, illustrant le thème de circonstance du printemps -qui n’est définitivement pas simplement une saison-, Nena Venetsanou aux côtés de Panos Dimitrakopoulos au psaltérion sur des poèmes de grands auteurs grecs mis en musique. Dans cette lignée poétique s’inscrivent Les Dames de la Joliette qui, pour leur premier concert, conquièrent le public par la variété des textes qui évoquent les femmes, de Louise Labé aux mondines, l’inventivité des compositions, la sûreté des rythmes… De quoi vouloir s’installer en Provence Verte !

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2016

La 19e édition des Joutes musicales de printemps ont eu lieu du 13 au 15 mai à Correns, dans le Var

Photo : Sayon Bamba -c- flag’photographie