Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

La Circonférence clown dans le cadre de la BIAC à la Friche Belle de Mai

Le terreau du clown

Vérifier les jours off sur la période
La Circonférence clown dans le cadre de la BIAC à la Friche Belle de Mai - Zibeline

Il apparaît au chevet des enfants malades, on peut le louer pour un enterrement, mais on a pu aussi le voir braquer des banques, servir des hamburgers, militer dans la rue… Omniprésent dans nos vies, le clown n’a rien perdu de sa verve symbolique. Après avoir disséqué les ressorts du jonglage puis ceux du porté acrobatique dans ses premières Circonférences, le chercheur Jean-Michel Guy s’attelait au clown en 2014, aux côtés de Cédric Paga, alias Ludor Citrik. La force des conférences gestuelles, nombreuses ces derniers temps en danse comme en théâtre, est de pouvoir mêler de manière immédiate, parfois quasi subliminale, les actes aux mots. L’historique présenté est passionnant, de Dionysos célébrant les sucs vitaux au Théâtre Elisabéthain, en passant par les rituels théâtraux antiques et les carnavals médiévaux. Le déclin surviendra, à l’issue de l’instauration du duo Auguste et clown blanc, dans les années 20, jusqu’à l’apogée de la Piste aux étoiles, popularisant les stéréotypes d’un clown pour enfants. Le binôme n’oublie ni de rendre hommage aux maîtres -l’enseignant Jacques Lecoq, qui considérait le nez rouge comme « le plus petit masque du monde »- ni de moquer les travers dans lequel s’empêtre la discipline de nos jours, instrumentalisée par les coaches de développement personnel. Peu à peu une définition de la quête du clown s’esquisse : que fait-on du « ça » freudien, de manière individuelle ? Si la théorisation est passionnante, sa mise en actes est admirable. En présentant un condensé des fondamentaux de jeu (perspectivisme, segmentation, biomécanique, sensationnalisme…), Cédric Paga donne vie à Ludor Citrik sous nos yeux, et c’est littéralement fascinant. Un charisme ravageur au service d’un oxymore vivant, célébrant « l’enfance vieille » mâtinée de « tendre brutalité ».

Julie Bordenave
Janvier 2019

La Circonférence clown se tenait le 27 janvier à la Friche Belle de Mai, Marseille, dans le cadre de la Biac

Photo : Circonference Clown -c- Milan Szypura


La Friche
41 rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 95
http://www.lafriche.org/