Vu par Zibeline

Substance, roman de Claro paru chez Actes Sud

Le roman des morts

Substance, roman de Claro paru chez Actes Sud - Zibeline

Claro écrit bien. Comme trop peu d’auteurs il prend le temps de ciseler sa langue, de chercher ses mots, de poser des adjectifs précis comme autant de surprises, de malaxer sa syntaxe, sa ponctuation, jusqu’à ce que tout roule et râpe, dans un savant équilibre de complexité, de justesse et d’ironie.

Claro écrit bien. Il est un grand traducteur, et l’exercice nécessite une maitrise minutieuse de sa langue ; il a écrit dans Le Monde, depuis 2017, des « feuilletons » critiques à la plume acérée, et parfois cruelle, qui s’attachent particulièrement au travail sur le style des écrivains, décriant le romanesque linéaire prétracé.

Et effectivement dans Substance la langue bruisse, de fantômes, de souvenirs enfouis, de non-dits, des phrases des morts. Dès le début le Dortoir aux Entrailles, la Chambre de la Tante obstinément fermée, les fleurs qui sèchent, la passion culinaire pour les plats aberrants évoquant les mixtures des sorcières, les Majuscules et l’ironie des adjectifs vous happent et vous installent dans un monde fantastique et mystérieux, porté par un jeune garçon qui voit des morts et leur parle…

Pourtant tout cela une fois posé rien n’avance vraiment. Un ectoplasme multiplié par cinq, Tarentula, des extraterrestres et surtout Marguerite vont croiser le chemin de Benoît, qui va grandir, partir… Il se passe donc des choses, des péripéties, durant ces pages, mais rien n’y est clair, comme si les mots dissimulaient leur sens dans un brouillard d’indécision. Les personnages restent des silhouettes précises, incongrues, qui ne bougent pas, ne vivent pas, ou plutôt s’agitent et parlent sans rien livrer du passé, du sens, du pourquoi. Benoît devenu adulte retourne dans sa cave, serrant les cendres de la Tante dans ses bras, comprenant enfin quelque chose à son enfance… sans que le lecteur le suive dans cette révélation trop elliptique.

AGNES FRESCHEL
Septembre 2019

Substance Claro
Actes Sud, 21,80€