Témoignage du scénariste de BD Kris, lauréat à deux reprises du Prix littéraire des lycéens et apprentis de la région PACA

Le Prix littéraire a 10 ans !Lu par Zibeline

Témoignage du scénariste de BD Kris, lauréat à deux reprises du Prix littéraire des lycéens et apprentis de la région PACA - Zibeline

Pour fêter les 10 ans d’aventure littéraire et graphiques du Prix littéraire des lycéens et apprentis de la région PACA, le scénariste de bande dessinée Kris, lauréat à deux reprises pour Un homme est mort, 2007-2008 (dessin Étienne Davodeau) et Coupures irlandaises, lauréat BD Prix 2009-2010 (dessin Vincent Bailly) livre son témoignage.

«J’ai eu la chance de venir deux fois dans le cadre du Prix Paca, la première pour Un homme est mort, la seconde pour Coupures irlandaises que j’ai eu le bonheur de voir remporter le prix en 2010. En conséquence, les souvenirs et les chouettes moments sont très nombreux à affluer dès lors qu’on les convoque. Toutes ces rencontres sont à l’origine de mon amour pour Marseille, ville que j’ai véritablement découverte lors de ces séjours, et où se sont créées de solides et nombreuses amitiés. Mais si je dois garder un souvenir fort parmi tant d’autres, c’est certainement la première rencontre «plénière» avec tous les lycéens, dans un théâtre à Draguignan en 2008. En rentrant sur scène, annoncés un par un par l’animateur, les auteurs étaient applaudis et acclamés comme des rock stars par les lycéens, dont certains avaient carrément formé des groupes de soutien à tel ou tel album, le tout dans un esprit bon enfant et un chahut indescriptible. Je n’avais jamais connu ça auparavant… Je ne l’ai jamais reconnu depuis ! Et je ne parle même pas de la cérémonie de Remise de Prix, lieu de rencontres et discussions sans façon durant tout l’après-midi. Bref, l’implication des lycéens, leur plaisir à participer au Prix et à débattre des qualités de chaque histoire, étaient particulièrement revigorants pour des auteurs plus habitués à la solitude de leur atelier qu’aux scènes publiques ! Bon, j’ai un album à terminer pour revenir une troisième fois…»

KRIS
Avril 2014