Le miroir de Damas de Jean-Pierre Filiu, des clés pour comprendre ce qui se passe en Syrie aujourd'hui

Le pays de ChamLu par Zibeline

Le miroir de Damas de Jean-Pierre Filiu, des clés pour comprendre ce qui se passe en Syrie aujourd'hui - Zibeline

« Notre monde a abandonné la Syrie et son peuple à une horreur inimaginable ». Ainsi commence l’introduction du dernier ouvrage de Jean-Pierre Filiu, professeur des universités en histoire du Moyen Orient, Le miroir de Damas. Travail de spécialiste, qui sait se mettre à la portée des lecteurs, l’œuvre prend pour point de départ des personnages, des faits, que l’on croit plus ou moins connaître, et raconte, dans une sorte de kaléidoscope, l’histoire de la Syrie. Pas de ixième analyse du conflit, mais bien plutôt une remontée aux sources, aux chemins complexes qui ont constitué et constituent toujours ce Pays de Cham. Une Histoire qui se lit comme les Mille et une nuits, épisodes enlacés, complémentaires, où sont évoqués Bible, Coran, mythes, et personnages héroïques ou monstrueux, devenus légende : Saint Paul, Tamerlan, Saladin, Abdelkader, De Gaulle… Filiu aborde cette histoire en présentant les différents points de vue qui ont été autant de filtres parfois (souvent) déformants. Vision sectaire, partiale, voire méprisante de l’Occident pour évoquer le Moyen-Orient, lieu de fantasmes, de convoitises… Terrain de jeu des puissances coloniales qui règlent leurs comptes hors de chez elles. L’auteur, en un style efficace et élégant, revient sur les schémas d’interprétation que l’on nous distille, aborde l’enchevêtrement des alliances, des mouvements de populations, des religions (premier foyer de l’Islam, mais aussi témoin des schismes des Églises à Antioche ainsi que la division entre sunnites et chiites). Les lieux acquièrent une épaisseur nouvelle, envisagés autant dans leur géographie, leur architecture, leur population que leur histoire, strates du temps, essentielles pour percevoir l’ensemble. La Syrie est aussi présentée au lecteur européen comme un miroir, rappelant à quel point cet Orient nous est proche :  « nous avons tous en nous une part de Syrie ». L’histoire récente est aussi décryptée, reliant les relations nourries de promesses non tenues et de mensonges entre Al-Assad père et fils et Mitterrand et plus tard Chirac. Qui permettent de comprendre la situation actuelle. Passionnant et révélateur !

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2017

Jean-Pierre Filiu, Le miroir de Damas, Syrie, notre histoire
éditions La découverte, 14 €