Dans sa chair de Yasmine Chami : chronique amère d'un désamour

Le mystère de l’autreLu par Zibeline

Dans sa chair de Yasmine Chami : chronique amère d'un désamour - Zibeline

Yasmine Chami a longtemps manqué au monde des lettres françaises et marocaines. Son brillant premier roman, Cérémonie, paru en 1999, avait été suivi de dix-huit ans de silence. Mourir est un enchantement, publié en 2017, signa le retour en littérature de cette auteure protéiforme, sensible et délicate. Dans sa chair répond, plus qu’il ne succède, à Médée chérie, paru en 2019. Le récit de l’abandon de Médée par son mari Ismaïl, après trente années de mariage, se déplace de la perspective de l’épouse déchue vers celle de l’époux abjurant. Si la voix de Médée, sculptrice se reconstruisant peu à peu à l’instar de ses œuvres sans colère mais non sans douleur, savait se faire bouleversante, celle d’Ismaïl ne manque pas non plus de force et de véracité. Le départ de ce médecin bien sous tous rapports, quittant Médée pour Meriem, jeune interne dans son département de chirurgie, ne saurait être autre chose qu’une fuite en avant. Ismaïl lui-même apparaît ainsi, au fil de ses actions, comme le jouet de sa propre histoire. Au sujet de sa fin inévitable, l’auteure aura notamment ces mots implacables : « Sitôt cette évidence formulée, elle déroula ses tentacules et enserra jusqu’à l’étouffement la réalité de ce désir qu’il avait vécu comme une renaissance. ».

Ce personnage et son histoire somme toute banale auraient pu faire l’objet de jugements et autres ricanements superflus. Mais si ce Jason moderne échappe à ces lieux communs, c’est notamment car son destin mais aussi son désir de liberté impossible dessinent, en creux, les aspirations contrariées et la peur chevillée au corps d’un Maroc à la fois adoré et redouté. Et grâce, avant tout, à la langue inimitable de l’auteure, donnant corps au mystère de l’autre sans jamais pour autant le dénaturer. Ses phrases aux multiples embranchements, ses images d’une rare beauté, savent engendrer une pensée complexe et cohérente, dardée d’échappées sublimes. Une merveille.

SUZANNE CANESSA
Janvier 2022

Dans sa chair
Yasmine Chami
Éditions Actes Sud, 19 €