Vu par Zibeline

L’absente, un « road-novel » à l’écriture salvatrice de Lionel Duroy

Le livre de sa mère

• 21 septembre 2016⇒25 septembre 2016 •
L’absente, un « road-novel » à l’écriture salvatrice de Lionel Duroy - Zibeline

Pas question pour Augustin Revel de partager l’adulation de Romain Gary ou d’Albert Cohen pour leurs mamans chéries. Le livre de ma mère, il l’a même déchiqueté et jeté dans les toilettes, c’est dire. N’empêche, au moment où sa vie bascule, où il a perdu sa maison, où ses biens les plus précieux sont entassés dans sa vieille voiture, où il n’arrive plus à écrire, tout juste à rouler d’une région à l’autre, à pédaler aussi parfois (il transporte deux vélos de collection sur son toit), voici que la figure détestée de « la mère » resurgit, nimbée d’une lumière nouvelle par le truchement d’une étrange photo retrouvée dans son fatras. Une fois encore, à travers un avatar romanesque qui lui ressemble comme un frère, Lionel Duroy invite le lecteur à le suivre dans le réseau complexe des histoires de famille. L’absente relate le chemin parcouru (au propre comme au figuré) pour retrouver la trace de cette Suzanne inconnue et essayer de saisir comment elle a pu devenir la harpie suicidaire que ses frères aînés et lui méprisaient. Sans doute aura-t-il fallu que lui-même se trouve au bord du gouffre pour parvenir non à compatir mais à comprendre. C’est donc à une sorte de procès en révision que se livre Augustin, au hasard des routes, des hôtels et des rencontres. Dans son errance il retrouvera sa mère. L’inspiration aussi. Ce road novel, à la fois désespéré et plein d’élan (parfois même de cocasserie), élucide une partie du mystère maternel. Il est surtout un  formidable hommage à l’écriture. Vitale. Salvatrice. « Si tu arrives à transformer ta détresse en une œuvre, tu seras sauvée » écrit Augustin-Duroy à sa mère. Trop tard pour elle, mais pas pour lui. Et c’est tant mieux pour nous, lecteurs.

FRED ROBERT
Août 2016

L’absente
Lionel Duroy
Julliard, 20 €

Lionel Duroy sera présent aux Correspondances de Manosque, du 22 au 25 septembre