Ulysse rencontre Shéhérazade au Théâtre de la Mer jusqu'au 25 mars

Le guerrier sans reposVu par Zibeline

• 3 mars 2016⇒26 mars 2016 •
Ulysse rencontre Shéhérazade au Théâtre de la Mer jusqu'au 25 mars - Zibeline

Dès leur plus jeune âge les enfants entendent parler du célèbre héros Ulysse qui a bravé le Cyclope et résisté aux sirènes. Mais aussi de la belle Shéhérazade qui charma pendant mille et une nuits le terrible Sultan ! Frédérique Fuzibet s’est emparée de ces récits qui nourrissent l’imaginaire collectif pour écrire une histoire où les deux héros se rencontrent, mêlant les deux civilisations, les deux cultures. Un projet issu d’une lente maturation de 3 ans. Trois comédiens occupent le plateau et jouent entre eux les personnages, échangent leurs rôles tout en s’interrogeant sur le déroulement de l’histoire et l’aventure de l’écriture. Ils jouent tout d’abord le retour d’Ulysse après 20 ans d’absence. Pénélope, l’épouse fidèle, croit à un usurpateur mais la description que fait cet homme de leur lit nuptial finit par la convaincre que c’est bien lui qui est devant elle. Les retrouvailles sont voluptueuses mais le héros devra repartir, exhorté par le devin Tirésias. Après la traversée des mers c’est le désert qu’il affronte avant de rencontrer Shéhérazade dans un bond d’une dizaine de siècles. Les deux comédiens masculins, Lucas Challande, un peu trop jeune pour le rôle, et Jérôme Beaufils, incarnent tour à tour Ulysse, tandis qu’Hélène Force joue avec vaillance les deux amoureuses. Le texte aux accents à la fois poétiques et ancrés dans le quotidien entre en résonnance avec l’actualité, il y est en effet question d’errance, d’Ithaque à Bagdad. Ulysse semble nous exhorter à l’action et l’engagement car il ne faut pas « rester les bras croisés et regarder passer l’histoire ». La scénographie dépouillée, un rideau de fils rouges en fond de scène, évoque les tissages de Pénélope, « trop de larmes et de fils tissés », mais aussi les fluctuations de l’Histoire.

CHRIS BOURGUE
Mars 2016

Ulysse à Bagdad se donne jusqu’au 25 mars au Théâtre de la mer
Photographie (Hélène Force, Lucas Challande et Christophe Bonfils) © Pierre Ciot
Théâtre de la Mer
53 rue de la Joliette- Marseille 13002
04 86 95 35 94