Livre de la semaine

Le goût des ombres

 Livre de la semaine - Zibeline

Les éditions Picquier offrent aux lecteurs une pépite inédite qui vient de fêter son centenaire : Dans l’œil du démon de Tanizaki Jun’ichiro (publié en 1918), traduit par Patrick Honnoré et Ryoko Sekiguchi. Le style de cet auteur, qui a exploré toutes les formes romanesques, est ici imprégné de la littérature fantastique et d’investigation du XIX: goût précis de l’analyse psychologique en partant de l’observation des moindres détails, et de la cryptologie. La référence au Scarabée d’or d’Edgar Allan Poe nourrit d’ailleurs les prémices de l’intrigue. Mise en abîme littéraire et théâtrale se conjuguent ici avec brio en une machinerie parfaitement huilée, jusqu’au dénouement inattendu qui livre toutes les clés de cette écriture et de son orchestration. Le narrateur, écrivain, (double de Tanizaki ?), reçoit un jour, alors qu’il est en train d’achever la rédaction d’une commande, l’appel de Sonomura, l’un de ses meilleurs amis, homme riche, solitaire et oisif. Ce dernier lui propose d’aller assister à un meurtre, comme s’il s’agissait d’une pièce de théâtre. L’exposé minutieux des circonstances et des micro-faits qui ont poussé à la déduction du crime et de son lieu relèvent du plus pur polar. Mais Takahashi souligne à quel point Sonomura, en raison de son engouement passionné pour les romans policiers et le cinéma, passe « le plus clair de son temps dans son imagination, dans un état proche de l’hébétude ». Ses élucubrations le mènent à l’observation de tragédies (avec le détachement d’un esthète), et lui-même semble s’enferrer dans une passion fatale… Voyeurisme, érotisme, vérités tronquées, supputations façonnent un monde d’illusions, peuplé d’effets de miroir dans lesquels le lecteur se perd avec délices, errant de tableaux délicats en explorations dans les labyrinthes de la ville et de la conscience. Un petit bijou.

MARYVONNE COLOMBANI
Octobre 2019

Dans l’œil du démon Tanizaki Jun’ichiro, traduit par Patrick Honnoré et Ryoko Sekiguchi

éditions Picquier, 14 €