Vu par Zibeline

Marseille Rock Island : un festival pour la jeunesse aisée et bien blanche

Le festival avec (pour être) vue

Marseille Rock Island : un festival pour la jeunesse aisée et bien blanche - Zibeline

Il y a presque du David Bowie dans Alb. Y compris dans la voix de Clément Daquin. Le groupe de Reims offre une électro-pop exploratrice et créative. Les mélodies restent en mémoire à défaut de pouvoir profiter pleinement de paroles en anglais. Et une aisance scénique agrémentée d’un trait humour. Ce n’est pas pour rien que Alb a été nommé dans la catégorie «révélations scènes» aux dernières Victoires de la musique, jusqu’à être sollicité pour la publicité d’une grande marque automobile française. Un moment agréable et plein de fraîcheur, au point d’en oublier presque la canicule. Idéal pour s’évader et profiter de la vue sur le Vieux-Port depuis les hauteurs d’Entrecasteaux, généralement fermé au public. Malheureusement, on se laisse vite rattraper par la réalité. Certes, Rock Island bénéficie d’un cadre parmi les plus enchanteurs des festivals marseillais. Mais un goût amer reste au fond de la gorge si l’on peut se permettre de siroter un verre. 7 euros la pinte de bière, 10 euros le cocktail, 10 euros le pan bagnat… Les toilettes, elles, sont encore gratuites. Rien de surprenant puisque ce sont les Halles de la Major qui gèrent la restauration dans cet espace de marque(s). Pas étonnant non plus d’y retrouver la jeunesse aisée et bien blanche, si peu représentative de Marseille. On aurait aimé vous parler des autres artistes programmés mais les organisateurs ont jugé suffisant d’inviter la presse seulement à la première soirée, consacrée aux «partenaires». Or nous n’avions rien à vendre.

THOMAS DALICANTE
Juillet 2015

Marseille Rock Island a eu lieu dans le fort d’Entrecasteaux à Marseille, du 2 au 4 juillet

Le groupe Alb est programmé le 9 octobre au Poste à Galène, à Marseille

Photo : ALB-Clément-Daquin-c-X-D.R.