Vu par Zibeline

Cyril Teste et le collectif MxM reprennent Festen au théâtre

Le dîner assassin de Cyril Teste

Cyril Teste et le collectif MxM reprennent Festen au théâtre - Zibeline

Quel meilleur sujet que Festen de Thomas Vinterberg, pièce de théâtre avant d’être un film culte dès 1998, pour Cyril Teste et le collectif MxM qui ont déjà signé ensemble Nobody ? Introduire un tournage dans un film n’est certes pas une nouveauté depuis La nuit américaine de Truffaut, mais ici le metteur en scène use du théâtre et de la vidéo pour rendre hommage à la Nouvelle Vague fédérée par le Dogme95. La boucle est bouclée avec sa performance filmique qui conjugue, fait du hasard ou non, les mêmes défauts et les mêmes excellences que son illustre référence danoise. À savoir que l’on peut s’émouvoir ou rester à distance du drame bourgeois qui se trame sous nos yeux en raison de la crudité des dialogues, de la stigmatisation des caractères et de l’incohérence de la situation : pourquoi attendre la fête du 60e anniversaire du patriarche pour dénoncer l’inceste, traquer la bête et tuer le diable qui est en lui depuis si longtemps ? La cause, certainement, du suicide de la jeune sœur Linda disparue un an auparavant, réincarnée en une fantomatique Ophélia au visage pâle… À savoir que la dextérité des cameraman est admirable qui filment en direct et à vue le visible et l’indicible, et créent un dialogue subtil entre leurs mouvements -gros plans sur les expressions des visages, ouverture sur de nouvelles perspectives et sur les coulisses, simultanéité des scènes- et le ballet millimétré des seize comédiens. Mais trop d’effets visuels tuent les effets visuels et notre regard finit par se prendre les pieds dans le tapis ne sachant plus où se fixer. Une fois encore Cyril Teste, au savoir-faire indéniable et à la direction d’acteurs irréprochable, montre les coutures du spectacle comme l’ont déjà expérimenté Frank Castorf, Christiane Jatahy, Ivo van Hove ou Katie Mitchell.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Mars 2018

Festen a été donné les 15 et 16 mars au Liberté, scène nationale de Toulon

Photo : Festen © Simon Gosselin


Théâtre Liberté
Grand Hôtel
Place de la Liberté
83000 Toulon
04 98 00 56 76
www.theatre-liberte.fr