Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Le crayon de Dieu n’a pas de gomme : les Soussou et "l'or blanc"

Le danger de la denrée blanche

Le crayon de Dieu n’a pas de gomme : les Soussou et

«Dire la continuité des mondes. Rechercher dans les moindres détails les attitudes intactes du passé. Celles décrites par nos ainés. Celles de nos rêves de gosses. En ethnologue, je sais que cette collecte est vaine ou presque.» Philippe Geslin a passé des mois en Guinée pour étudier l’impact de la production du sel sur la déforestation. De ceci a résulté la conférence imagée Le crayon de Dieu n’a pas de gomme où s’entremêlent les paroles de N’Fassory témoignant de l’identité de son pays. Dans les forêts de Mangrove, nous voyons les Soussou vivant dans des huttes. Chez eux, on croit aux vertus de l’écriture sur les corps pour chasser la maladie, on s’y protège des «diables», on parle des origines de l’humanité à travers des mythes du pays comme des hommes noirs qui seraient devenus blancs parce qu’ils auraient été enfermés dans une gourde remplie d’eau. Ou encore d’un drôle d’oiseau qui aurait enterré sa mère dans sa tête. Mais surtout, on s’y épuise pour produire «l’or blanc» dans des campements. Au fur et à mesure que les images et les mots défilent, le passé politique de la Guinée n’échappe pas à la bouche de Philippe Geslin. «La Guinée figure toujours parmi les vingt pays les plus pauvres du monde.» Et cela malgré sa stabilité politique qui reste très fragile. Car en effet, le crayon de Dieu n’a pas de gomme pour effacer le sombre passé colonial de la Guinée. Mais si nous cherchons à comprendre un pays et un peuple qui essaie simplement de survivre au lieu de l’accuser de détruire froidement la nature, peut-être pourrons-nous gommer certains de nos préjugés.
ALICE LAY
Janvier 2015
Le crayon de Dieu n’a pas de gomme a eu lieu au Théâtre de la Criée, Marseille du 22 au 24 janvier 2015


La Criée
30 Quai Rive Neuve
13007 Marseille
04 91 54 70 54
http://www.theatre-lacriee.com/