Vu par Zibeline

Lucrèce Borgia par David Bobée, avec Béatrice Dalle

Le crépuscule des Borgia

Lucrèce Borgia par David Bobée, avec Béatrice Dalle - Zibeline

Tout est noir, teinté du rouge du sang des Borgia. Rouge comme l’eau de Venise dans laquelle la dynastie se noie ; rouge comme le ciel qui assombrit Ferrare. David Bobée descend dans le gouffre d’ombre de Lucrèce Borgia avec le même lyrisme que Victor Hugo s’est plu à écrire sa pièce. Avec la même tension entre « le grotesque et le sublime » : d’où ce mélange improbable et magnifique de l’interprétation nerveuse, parfois surjouée, de sa bande d’acteurs, danseurs et acrobates aux accents et aux origines mélangés, des multiples parenthèses rock qui scandent son ballet aquatique explosif, de la débauche d’effets de lumières. Pas de demi mesure : tout est excès à l’image des sentiments des personnages. Rivalités intrinsèques et mortifères, actes abominables (Lucrèce n’a-t-elle pas donné naissance à un fils d’un amour incestueux ?), remords feints (le temps de la miséricorde et de la clémence est paraît-il venu…), ruses innommables. Pour son premier rôle au théâtre, Béatrice Dalle fait entendre l’ambivalence et la complexité de Dona Lucrècia, depuis son arrivée masquée au carnaval de Venise jusqu’à son assassinat à Ferrare. Tour à tour aimée, haïe, fourbe, méprisée, crainte, subversive, dévoyée, mais follement amoureuse de son fils qui ignore son identité. Capable du pire pour trouver son estime. La scène de son humiliation publique et celle du banquet meurtrier culminent avec force dans cette mise en scène ample, ouverte à des espaces de théâtre chorégraphié. David Bobée préfère accentuer les tensions profondes et sourdes de la tragédie que multiplier les démonstrations de violences et de colères. La cruauté et la rage, l’impuissance et la douleur, la honte et la vengeance sont regardées par le filtre de l’esthétisme : le souper orgiaque est à cet égard l’un des plus beaux exemples.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Juillet 2016

La mise en scène de Lucrèce Borgia par David Bobée a été créée en avril 2015 au théâtre couvert de Châteauvallon puis reprise dans l’amphithéâtre en plein air les 1er et 2 juillet 2016


Châteauvallon – Scène nationale
795, chemin de Châteauvallon
BP 118
83192 Ollioules cedex
04 94 22 02 02
www.chateauvallon.com