Le Théâtre du Merlan a reçu Hugh Coltman à Marseille, pour un récital intime et énergique

Le côté obscur des motsVu par Zibeline

Le Théâtre du Merlan a reçu Hugh Coltman à Marseille, pour un récital intime et énergique - Zibeline

C’est sans doute la mère de Hugh Coltman qui lui aura fait entendre, alors qu’il était encore adolescent, les chansons du crooner Nat King Cole (1917-1965) : le concert du 11 mars est un hommage à ces deux personnes. Le crooner (fredonneur en français) est un chanteur de charme à la voix veloutée qui aujourd’hui ne s’entend plus guère. Hugh Coltman, issu du pop-rock-blues, a fait le chemin à rebours, à la découverte du jazz et des racines du répertoire chanté sur la côte Ouest des États-Unis dans les années 1940 à 1970. Il collabore aux projets du pianiste Eric Legnini et s’imprègne de ce jazz.

Le Théâtre du Merlan lui a ouvert ses portes pour un récital au caractère intime mais non dépourvu d’énergie. Les deux premières chansons de son projet Shadows sont de belles ballades au swing langoureux. Are you disenchanted ? Certes non : le swing de I can’t be bothered met en lumière les musiciens qui l’accompagnent : le guitariste Thomas Naim aux démonstrations d’une grande sensualité, le piano inventif de Gaël Rakotondrabe qui parvient à opérer une belle fusion avec le chanteur. Hugh Coltman rappelle à nos mémoires la ségrégation de l’époque de Nat King Cole, sa tentative d’enlèvement par le Ku Klux Klan : Remember, anyone can dream… fait remonter la face obscure de cette époque. La voix de Hugh Coltman est précise et chaleureuse et son corps tout entier est impliqué, grimaçant, pour donner cette texture si particulière entre l’effort et l’humour. Il joue également de l’harmonica dans Walkin’, hérité de son expérience bluesy. Le batteur Franck Agulhon se dévoile dans un solo étrange et inquiétant puis nous subjugue ainsi que le contrebassiste Christophe Minck qui a largement contribué à la magie de cette soirée. Le chanteur remercie son large public de s’être déplacé, quand aujourd’hui on peut tout avoir sans bouger de chez soi. La musique se consomme décidément sur place.

DAN WARZY
Mars 2016

Hugh Coltman Shadows-Songs of Nat king Cole / SONY MUSIC 2015

Ce concert a eu lieu au Théâtre du Merlan, Marseille, le 11 mars

Photo : Hugh Coltman © Dan Warzy

Le Zef
Scène Nationale
Avenue Raimu
13014 Marseille
04 91 11 19 30
lezef.org