Vu par Zibeline

Le jeune claveciniste Jean Rondeau à joué sur la Côte d'Azur à Classica Bandol

Le clavecin relooké !

• 7 août 2016 •
Le jeune claveciniste Jean Rondeau à joué  sur la Côte d'Azur à Classica Bandol - Zibeline

Classica Bandol est un nouveau festival qui propose aux Varois et vacanciers de passage dans le petit port côtier de profiter de beaux moments de musique. Pour sa deuxième édition, la courageuse équipe réunie autour de Frédéric Wolf, directeur et producteur de la manifestation, invite une pléiade d’artistes œuvrant dans des domaines divers. C’est à saluer dans un contexte économique peu favorable à l’émergence de nouveaux festivals !

On affiche deux concerts par jour à 19h et 21h15 au Théâtre Jules Verne, à la Salle Marcel Pagnol ou à l’Hôtel Frégate : des musiques vocales de la Renaissance par Les Voix Animées (voir www.journalzibeline.fr/critique/les-voix-des-anges ) & un fameux duo de pianistes Laure Favre-Kahn et Caroline Sageman (le 9 août), le violon de Lyonel Schmit en compagnie du violoncelle d’Eric-Maria Couturier & les formidables filles du Quatuor Zaïde (le 10 août ), Patrick Poivre d’Arvor en récitant avec Anja Linder à la harpe & Juliana Steinbach au piano (le 11 août), les guitares du Quatuor Éclisses & des Septuor et Octuor de Beethoven et Schubert (le 12 août), l’accordéon d’Elodie Soulard (voir www.journalzibeline.fr/critique/intimes-traversees) & les Percussions-claviers de Lyon (le 13 août), de l’opéra avec l’Ensemble Calypso & l’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Saint-Étienne en clôture (le 14 août).

Portrait_artistes_Jean_Rondeau

Le 7 août Classica Bandol a accueilli un jeune artiste, original, et brillant claveciniste occupant les feux de la rampe depuis son couronnement aux « Victoires de la Musique » en 2015 (« Révélation instrumentale de l’année »). A 25 ans, Jean Rondeau a déjà enregistré deux disques chez Erato consacrés à Jean-Sébastien Bach, Jean-Philippe Rameau et (beaucoup moins connu aujourd’hui!) Joseph-Nicolas-Pancrace Royer. C’est autour de ces trois compositeurs baroques qu’il a conçu son récital et l’on a pu admirer son instrument, une magnifique réalisation du facteur nîmois André Christophe d’après un clavecin français de Pascal Taskin de 1769, trônant sur le plateau du Théâtre Jules Verne juste avant son entrée en scène. On regrette un peu de n’avoir pu entendre le virtuose parisien à l’Église de Bandol où il avait initialement été programmé (un changement de lieu pour des questions de sécurité). En effet l’écoute du clavecin, malgré une discrète sonorisation, est plus favorable dans un espace intime, d’autant que la soixantaine d’auditeurs ayant répondu présent (en fin d’après-midi, un dimanche de villégiature au soleil de la Côte d’Azur!) semblait un peu clairsemée dans la grande salle bandolaise (pouvant contenir près de 500 spectateurs). On n’a cependant pas boudé son plaisir !

A son apparition, on a découvert une espèce de Robinson dégingandé, négligemment chevelu et barbu… espèce « sauvage » échoué sur une île baroque de Marivaux ? On a attendu du reste que le musicien nous livre la célèbre pièce éponyme de Rameau… Mais on en a eu d’autres (comme les célèbres « Barricades mystérieuse) ! Courbé sur ses claviers, ce musicien surdoué a proposé une belle sonorité, nette, claire, un jeu sans esbroufe, sensuel, très expressif et souple dans les Préludes ou Sarabandes, intégrant avec élégance les mordants et ornements à la ligne mélodique, comme pour la délicate Zaïde de Royer, variant habilement les registres… Et quand la danse a accéléré, en gigue, tambourin ou gavotte, les mains se sont agitées, croisées, les airs allègres et serpentins ont filé aux gré des doigts agiles, prenant appui sur des carrures harmoniques et une pulsation métronomique (ah ! ces fameux « doubles » acrobatiques de la Suite en la de Rameau…) ! Pour finir, c’est une Chaconne en ré mineur de Bach (Partita pour violon n°4 transcrite par Brahms) que Jean Rondeau nous a livré, dans un style noble et orchestral. Un artiste à suivre, assurément !

JACQUES FRESCHEL
Août 2016

maxresdefault

Festival Classica Bandol, jusqu’au 14 août.
Programme sur www.classicabandol.com

CD Imagine Bach – Jean Rondeau – Erato/Warner music

Photos : Olivier Lafon / D.R