Une heure de concert en compagnie de Jacques Chalmeau et l’Orchestre Philharmonique du Pays d’Aix 

Le chant des steppesVu par Zibeline

Une heure de concert en compagnie de Jacques Chalmeau et l’Orchestre Philharmonique du Pays d’Aix  - Zibeline

Voilà plus de douze ans que Jacques Chalmeau dirige l’Orchestre Philharmonique du Pays d’Aix ; plus de douze ans que les deux tournées annuelles de cette phalange unique font rayonner la musique classique sur son territoire le temps de concerts gratuits, accessibles mais toujours exigeants. Chevronnés, les musiciens de l’orchestre s’illustrent tous, dans le civil, dans des formations connexes. Si bien que l’OPPA a su transformer son nomadisme non pas en un désavantage, mais en une marque de fabrique : au lieu de miser sur une homogénéité artificielle des pupitres, elle fait des identités fortes de ses interprètes un atout. C’est du moins une évidence sur ce programme russe qui célèbre une matière organique et vibrante. La Symphonie 2 de Borodine demeure ici incarnée, héroïque sans pour autant devoir forcer sa pente épique : les timbres sont ici sombrés, et les grains appuyés, mais la mélancolie demeure. Sans forcer le trait, et sans rien sacrifier de sa précision, l’orchestre pratique ici un lâcher-prise réjouissant. Le tout ne manque donc ni de corps, ni d’énergie : si le scherzo s’avère tempéré, la paix à l’œuvre sur l’Andante confirme le sens du contraste à l’œuvre. Sur le Capricio Italien de Tchaïkovsky, le lapsus de Jacques Chalmeau, le transformant en « capriccio espagnol », semble contaminer les musiciens. Les chromatismes et appogiatures prennent ici des atours orientaux aux graves travaillés, loin des interprétations sucrées entendues si souvent. En guise de conclusion de cette délicieuse heure de concert, la valse du Lac des Cygnes, enlevée, fait à son tour entendre une belle palette de textures.

SUZANNE CANESSA
Janvier 2021

Le concert a été diffusé le 22 janvier sur la page Facebook Les Théâtres

Photo : Jacques Chalmeau © DR