Vu par Zibeline

Retour sur Europe Connexion, ou l'empire et l'emprise des lobbies, présenté à La Minoterie à Marseille

Le cerveau pervers de la machine

Retour sur Europe Connexion, ou l'empire et l'emprise des lobbies, présenté à La Minoterie à Marseille - Zibeline

Lorsqu’il a découvert le texte d’Alexandra Badea, Vincent Franchi a ressenti une « vraie urgence à monter cette pièce », parce qu’elle « aborde une question fondamentale aujourd’hui, très peu traitée dans la littérature, et qui commence à peine à l’être au cinéma : celle des lobbies ». Il met donc en scène le monologue d’un lobbyiste (Nicolas Violin, très bon) chargé de défendre l’industrie des pesticides auprès des instances européennes, qui va connaître -tardivement et sans remise en question de son mode de vie- une prise de conscience inusitée, dans un métier où la morale est un frein.

Décidé à tout pour muscler son CV, focalisé sur l’élévation de son taux horaire, le jeune ambitieux commence une carrière très représentative des parcours bruxellois : attaché parlementaire devenu consultant, il aime « être le cerveau pervers de la machine qui tourne ». Dans le but de maintenir coûte que coûte les prérogatives des vendeurs de poison agro-alimentaire, il ment comme un arracheur de dents (pardon : il communique), manipule, fomente des rumeurs et de fausses accusations, achète des scientifiques mercenaires, ruine la réputation de chercheurs intègres, crée des ONG de toutes pièces pour parer à toute critique, en dissimulant leur financement par l’industrie chimique…

Son grand-père, qui n’aime pas ses façons, l’appelle pour lui parler de son jardin et de ses semences anciennes, bientôt privatisées ? Qu’à cela ne tienne, la culpabilité ne l’empêche pas de continuer de plus belle, encouragé par sa femme : « Tu n’es pas payé pour y croire, tu le fais pour nous ! Tu le fais bien, je suis fière de toi. »

Car le lobby est un sport de haut niveau, et trois poulains attendent sa chute pour prendre sa place. Il a beau somatiser, faire un burn-out, pas question d’abandonner. Plutôt poursuivre sa carrière comme chasseur de tête en assurant des cours à Sciences Po, pour former la nouvelle génération de jeunes loups aux dents longues qui, comme lui, vendront la santé publique au plus offrant.

GAËLLE CLOAREC
Avril 2017

Europe Connexion a été joué le 16 février au Théâtre Joliette-Minoterie, Marseille

Photo : © Roxane Samperiz 


Théâtre Joliette
2 place Henri Verneuil
13002 Marseille
04 91 90 74 28
www.theatrejoliette.fr