Khosraw Mani dépeint l’horreur d’un attentat et de ses conséquences dans La Mort et son frère

Le Bruit et la FureurLu par Zibeline

Voilà désormais cinq ans que le jeune auteur Khosraw Mani vit en France comme réfugié politique. Né en Afghanistan, où il a exercé entre autres l’activité de journaliste, c’est dans ce pays natal aimé mais redouté qu’il replonge avec La Mort et son frère. Et plus précisément dans cette « étrange ville de Kaboul », arpentée ici à travers différents regards. Les voix de trente personnages s’y succèdent comme autant de facettes d’un même événement insupportable : un attentat qui emporte la famille d’un jeune homme. « Un incident tragique mais cependant [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous