Vu par Zibeline

Soirée d’ouverture du Plan B du Mucem

Le bon plan de la Méditerranée

Soirée d’ouverture du Plan B du Mucem - Zibeline

Pour sa soirée d’ouverture, le Festival Plan B du Mucem proposait quatre formations reflétant les orientations musicales actuelles de l’autre rive. Pétillant mais très masculin.

Elle aura été la seule femme du plateau. Tandis que le soleil couchant teinte d’aplats orangés le ciel marseillais, Sarah Maison pousse sa chansonnette électro-pop arabisante pendant une demi-heure, suffisante pour succomber au magnétisme de cette sirène hybride, aux mélodies planantes et textes décalés.

Arrive Imarhan, venu de Tamanrasset. La seule apparence vestimentaire situe la démarche musicale du groupe, entre blouson en cuir et chèche. S’ils s’inscrivent dans la lignée du rock touareg popularisé par les pionniers Tinariwen, ces Algériens « qui nous veulent du bien » (traduction française du nom du groupe) étoffent leur son du désert de jazz et de groove. Guitares rugueuses, interprétation puissante, voyage garanti.

Inclassable et inspiré, Bachar Mar-Khalifé est le clou de cette soirée. Le franco-libanais marie les esthétiques classique, électro, jazz, rock et musiques orientales. C’est autour d’un hommage au chanteur et joueur de oud Hamza El-Din – méconnu en Europe – que la création « The water wheel » (du nom de l’album culte du musicien) est conçue. Le concert de compositions pour la plupart inédites, bâti en crescendo émotionnel, a fait chavirer la place aux Armes du Fort Saint—Jean.

Pour finir, Ammar 808 & The Maghreb United incarne le dynamisme et la créativité de nouvelle scène musicale en Afrique du Nord. Assemblage de sonorités raï, gnawa et targ sur une rythmique électro et un mur d’image vidéo, Cheb Hassen Tej (Tunisie), Sofiane Saidi (Algérie) et Mehdi Nassouli (Maroc), accompagnés du maître de gasba (flûte bergère) Lassaed Bougalmi, déroulent une prestation futuriste, hypnotique, sombre qui sait rester festive.

Au total, quatre heures de live enthousiasmant, d’une programmation sans fausse note, résolument tournée vers l’avenir et le métissage, à défaut de mixité.

LUDOVIC TOMAS
Août 2018

La soirée d’ouverture du festival Plan B a eu lieu le 1er août au Mucem, à Marseille.     

Photographie : Plan B 2018 ©Gabriel Popoff Mucem


Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org