« Last Visit » d’Abdulmohsen Aldhabaan à voir en ligne sur le site du Mucem

Last VisitVu par Zibeline

• 30 mars 2021⇒31 mars 2021 •
« Last Visit » d’Abdulmohsen Aldhabaan à voir en ligne sur le site du Mucem - Zibeline

Peu de films nous viennent d’Arabie Saoudite et les Rencontres des Cinémas Arabes nous ont donné l’occasion d’en découvrir deux, dont Last Visit d’Abdulmohsen Aldhabaan.

Pas une seule femme. Pas même une passante, une servante ou une épouse. Ni à l’image, ni dans le discours. De bout en bout, un film d’hommes, lourd de non-dits. Un règlement de comptes entre fils et père, sans cris ni fureur, dans la rétention, l’ellipse, les prières à Allah. Nasser et son fils de 16 ans, Waleed, sont en route pour le mariage d’un ami. Un coup de fil apprend à Nasser que son père va mourir. Ils changent alors de direction pour se rendre à son chevet dans le village d’origine de Nasser où vivent son frère et ses neveux. Le vieux père, inconscient, agonise entouré des siens. Nasser qui habite et travaille à Ryad où les traditions sont moins prégnantes, se plie aux règles de la vie rurale, à la rigueur de la pratique religieuse. Il redevient, auprès de son père mourant, un fils. Waleed, casque sur la tête et smartphone à la main, bougon comme un ado contrarié, renâcle. Il voit bien que les nouvelles exigences de Nasser à son égard sont destinées aux oncles, aux voisins, dont les fils semblent plus respectueux. Malgré des restes de l’Arche de Noé, pigeons, agneaux, bébés chiots, l’oasis dans laquelle se joue ce drame silencieux, n’a rien de paradisiaque. Les murs se lézardent, les voitures tombent en panne, les gens paraissent se heurter à des obstacles invisibles. Le village par ailleurs semble menacé. Des policiers arrêtent ceux qui veulent y entrer. Un jeune homme a disparu. Enlèvement ? Fuite ? L’eau opaque d’un bassin lié à l’histoire familiale, à la dureté de l’éducation des jeunes hommes, pourrait bien cacher de terribles secrets. Les pères n’apprennent pas à nager à leurs fils, ils les laissent se noyer ou survivre. Cette dernière visite laisse un certain malaise.

ELISE PADOVANI
Mars 2021

Le film a été proposé les 30 & 31 mars dans le cadre des Rencontres Internationales de cinéma d’Aflam, en ligne.

En accès libre les 30 & 31 mars sur le site du Mucem, mucem.org

Photo : Last Visit © Last Scene Films