Document bilingue, à voir jusqu'au 13 novembre au MuCEM et son Centre de Conservation et de Ressources

L’art et l’usageVu par Zibeline

• 7 juillet 2017⇒13 novembre 2017 •
Document bilingue, à voir jusqu'au 13 novembre au MuCEM et son Centre de Conservation et de Ressources - Zibeline

La nouvelle exposition du MuCEM, Document bilingue, est double, comme son nom l’indique. D’abord parce qu’elle se déploie sur deux lieux, le musée en bord de mer et son Centre de Conservation et de Ressources à la Belle de Mai. Et puis au sens où Sigmund Freud employait la formule « document bilingue », évoquant la façon dont un même contenu peut être exprimé en langages différents. Selon Sabrina Grassi, co-commissaire avec Érik Bullot de l’exposition, « L’expression nous a semblé qualifier de façon frappante la nature ambivalente des objets des collections du MuCEM, à la fois témoins d’enquêtes ethnographiques et fétiches poétiques ». Rappelons que les fonds de ce musée de société proviennent du Musée national des arts et traditions populaires et du Musée de l’Homme, complétés par des acquisitions en provenance de l’ère méditerranéenne. Des décennies de collectes dont le MuCEM assure la conservation, et qu’il valorise en les faisant régulièrement sortir de leurs réserves.

Six artistes et chercheurs (Yto Barrada, Omar Berrada, M’barek Bouhchichi, Érik Bullot, Uriel Orlow et Abril Padilla) en ont réactivé une sélection dans un parcours multimédia. Pour Érik Bullot, cette démarche à la confluence de l’art et du propos scientifique « relève aussi du soin : il s’agit de penser/panser la blessure d’une histoire ». Sans tomber dans le pathos, il est vrai que le dispositif provoque l’émotion. De par son travail sur le son, notamment : la compositrice Abril Padilla a mixé archives audio et captations lors des séances collectives préparatoires à l’exposition, pour créer un tissu sonore subtil et évocateur. Chacun puisera dans les différents espaces ce qui le touche. Une photographie de berger, qui chante en distribuant du sel à ses brebis. L’enregistrement en plein air de bruits de sonnailles et de commandement du chien à la voix. Le script d’un film inachevé, tourné en 1972 autour de Sidi Ahmed ou Moussa, saint vénéré dans la région du Sous (Maroc). Vivant aux XVe/XVIe siècles, il avait le don miraculeux de rassembler les fragments éparpillés des choses…

L’ensemble n’est pas facile à saisir, ce qui est plaisant ; en faisant appel à l’intelligence et à la sensibilité du public, la part de mystère qui demeure inévitablement est un bonus.

À compléter du catalogue de l’exposition, un livre… bilingue anglais-français, paru chez Manuella Éditions.

GAËLLE CLOAREC
Juillet 2017

Document bilingue
jusqu’au 13 novembre
MuCEM et Centre de Conservation et de Ressources, Marseille

Photo : Sifflet de clown, France, 1ere moitié du XXe siecle, Mucem (c) Mucem – Yves Inchierman

Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org