L’art du photonVu par Zibeline

 - Zibeline

Clin d’oeil aux JO de cette année, le spectacle du Groupe F, désormais incontournable en début d’été, endosse le nom aux somptueuses consonances antiques, Ludolux, Les Dieux du Jeu. Sous la houlette d’un meneur de jeu, cinq «Photons» lumineux abordent les rives du Gardon à bord d’une barque aux allures de Nautilus qui s’empanache de flammes à l’instar du Pont qui s’embrase. Apolo, Ardent, Roméo, Lilight, Aquaria, (équipés de 1 200 LED !) dont les noms s’affichent à la fin des épreuves, arpentent le pont, qui se transforme en fleuve sur lequel évolue la barque du pêcheur de sirènes, en maisons à balcons qui repoussent à l’infini la quête éperdue de Roméo pour une insaisissable Juliette, en ondes mouvantes où palpite un monde délicat de mosaïques, en architectures humaines qui deviennent atlantes et cariatides… Flammes, feux d’artifices, tout se conjugue pour un spectacle acrobatique et inventif. Une imagination féérique, une belle unité, un spectacle fluide, sans aucune des longueurs que l’on ressentait parfois dans de précédentes prestations.

L’architecture immense de l’aqueduc, purement utilitaire dans sa conception, nous séduit aujourd’hui par sa beauté, l’équilibre de ses formes, et sa capacité à devenir le creuset des imaginaires les plus débridés. Les Gymnopédies de Satie accompagnent le départ d’un public émerveillé alors que le pont garde dans ses illuminations plus sages, les reflets de la tempête de feu qui l’a animé.

 

MARYVONNE COLOMBANI

Juin 2012

 

Ce spectacle pyrotechnique

a été donné les 8, 9 juin

au Pont du Gard

Le Pont du Gard
La Bégude
400 Route du Pont du Gard
30210 Vers-Pont-du-Gard
04 66 37 50 99
http://www.pontdugard.fr/fr