Vu par Zibeline

Retour sur l'exposition Domus mare nostrum à voir à l'Hôtel des arts de Toulon jusqu'au 11 mai

L’architecture en dialogue avec la Méditerranée

• 8 mars 2014⇒11 mai 2014 •
Vérifier les jours off sur la période
Retour sur l'exposition Domus mare nostrum à voir à l'Hôtel des arts de Toulon jusqu'au 11 mai - Zibeline

À l’Hôtel des arts de Toulon, «la question de la référence au patrimoine architectural méditerranéen» se poursuit avec l’exposition Domus mare nostrum dont le commissariat est assuré par Jean-Lucien Bonillo, architecte dplg et professeur HDR à l’École nationale supérieure d’Architecture de Marseille. Après la publication de L’architecture du XXe siècle dans le Var et l’exposition Oser l’architecture, Jean-Lucien Bonillo ouvre des pistes de réflexion sur l’urbanité et la Méditerranée au-delà de la région -Grèce, Espagne, Italie, Baléares, Corse- en interrogeant les modernités successives du XXe siècle. Le dialogue est-il possible entre l’architecture moderne et contemporaine et la Méditerranée ? Sans donner de réponses qui verrouilleraient le débat, l’exposition présente un choix d’architectures exemplaires (entre autres la Fondation Maeght de Josep Lluis Sert à Vence, les maisons-ateliers du peintre Hans Hartung, la villa Baizeau à Carthage de Le Corbusier et Pierre Jeanneret) et développe un axe paradigmatique autour de la notion de modernité et d’héritage. «La Méditerranée, c’est aussi ce qui a à voir avec des temps reculés, le primitivisme, le mythe des origines» commente Jean-Lucien Bonillo qui cite la villa Malaparte d’Adalberto Libera et Curzio Malaparte à Capri, véritable icône depuis Le Mépris de Godard. Film dont sont projetés quelques extraits en arrière-plan de la maquette… Et de rappeler, à propos du Corbusier, sa culture classique et conceptuelle de la Méditerranée : «Quand on est moderne et qu’on se pose la question de l’héritage, on fait des œuvres en lien avec le beau éternel.»
De maquettes en dessins, d’études en peintures, de sculptures en diaporamas cachés dans des cabanes, l’exposition privilégie un dispositif pédagogique plutôt qu’un discours sur le geste artistique. Démonstration faite avec le découpage en trois séquences historiques (l’entre deux guerres, les Trente glorieuses, la fin du XXe siècle) qui offrent un premier niveau de compréhension, et un deuxième niveau de lecture plus transversale des différents courants (purisme, archaïsme, réalisme, métaphysique). «On ne parle pas de patrimoine, on parle d’idées, de postures, de concepts», ce qui exclut toute référence au néo-style régional…

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Mars 2014

L’architecture du XXe siècle dans le Var, éd. Imbernon, avec le soutien du CG83 et de la Drac Paca

L’exposition Oser l’architecture : expérimentations modernes et contemporaines dans le Var a été présentée à l’Hôtel des arts du 15 septembre au 18 novembre 2012

Domus mare nostrum
Habiter le mythe méditerranéen
jusqu’au 11 mai
Hôtel des arts, Toulon

Photo : Exposition Domus Mare Nostrum © Nicolas Lacroix CG Var


Hôtel des Arts
Centre d’Art du Conseil Général du Var
236 boulevard Général Leclerc
83093 Toulon Cedex
04 94 91 69 18
http://www.hdatoulon.fr/