Vu par Zibeline

Retour sur Du nord au sud, récit d’une expérience, ou les clivages de Marseille, au Théâtre des Argonautes

La transmission mise en questions

Retour sur Du nord au sud, récit d’une expérience, ou les clivages de Marseille, au Théâtre des Argonautes - Zibeline

La Cie des Passages revient sur une aventure artistique et sociologique menée en 2014 avec deux classes de lycéens marseillais aux territoires opposés. Avec sensibilité et justesse, Wilma Lévy, comédienne et metteure en scène, questionne les relations entre l’institution scolaire et les praticiens des arts vivants. Le « Récit d’une expérience » s’ouvre sous l’égide d’Annie Ernaux.

La lecture d’extraits de Les Armoires vides place le geste théâtral dans la perspective d’un travail d’ethnographe, de témoin. Les frontières tant urbaines que sociales ont été interrogées par les élèves, nourris par les interventions de l’artiste et d’un géographe. Elles aboutissent à une restitution scénique mais aussi à un constat d’échec de la part des instances éducatives. Au plateau : analyse de ce vécu.

S’inscrivant dans une forme de théâtre documentaire, W. Lévy ne raconte pas mais incarne à elle seule l’ensemble des protagonistes du projet et rend vivants et palpables les corps et le langage de chacun. Profs, proviseur, élèves apparaissent dans une variété de supports : enregistrements sonores d’entretiens ou de séances, projections sur écran de paroles retranscrites, jeux très précis et touchants des différents individus.

La polyphonie des voix se lit dans la spatialisation lisible des territoires de chaque discours. La construction de l’espace scénique est efficace et l’on croit vivre les scènes à mesure que le témoignage progresse. L’idée ici n’est pas de juger ni d’interroger directement. C’est par la succession des scènes qu’émergent les problématiques soulevées par l’expérience menée. Ainsi que par l’émouvante interview filmée du père sur l’enseignement. Les déceptions et incompréhensions percent.

Que peuvent encore l’école et l’art pour aider les jeunes à penser le monde ? Quelle place l’éducation laisse-t-elle à l’art vivant pour transmettre ? Car là où l’artiste a tenté de faire vivre en acte aux élèves le programme et ses valeurs républicaines, on lui rétorquera que sa proposition les a desservis. Le discours final d’un possible ministre de la Culture se teinte de poésie et d’espoir ou bien d’ironie. Le futur évoqué où arts, savoirs et pensées permettraient de franchir les frontières, de les abolir n’est-il que pures formules incantatoires ?

DELPHINE DIEU
Décembre 2017

Du nord au sud, récit d’une expérience s’est joué du 23 au 26 novembre au Théâtre des Argonautes, Marseille

Photo : © Jenny Lauro-Mariani


Théâtre les Argonautes
33 bd Longchamp / 13001 Marseille
Administration : 04 91 50 32 08
Réservations : 04 91 84 62 71
https://sites.google.com/site/lesargos/home