Gilles et Bérénice au CNCDC Châteauvallon

La tragédie, c’est la vie !

Gilles et Bérénice au CNCDC Châteauvallon - Zibeline

Après son tour complet de Shakespeare en trois heures et des broutilles, Gilles Cailleau ausculte les méandres amoureux raciniens dans Gilles et Bérénice. Deux heures et des poussières durant lesquelles le comédien-acrobate-musicien court en tous sens, déploie les bras tel un aigle royal, monte à la corde, gratte le bandonéon, mixe récit autobiographique et alexandrins avec panache. Pas l’ombre du plagiat ou de la parodie dans ce spectacle où théâtre classique rime avec poésie, épique avec absurde, raison avec folie. Car Gilles Cailleau injecte dans le texte «sacré» des morceaux choisis de sa vie, fait des pas de côté (pique-nique à Central Park, lampées de vodka à satiété, jeté de coquelicots en plastique, sandales pailletées…) pour mieux revenir au cœur de la tragédie. Il saisit le spectateur par surprise, là, à portée de ses mains sous le chapiteau-parapluie jaune. Racine au cirque ! Il fallait oser… Heureusement l’acteur le fait avec justesse, générosité, en amoureux de la langue et du théâtre : tour à tour Bérénice, Titus et  Antiochus, il se lance dans un marathon tendre et débridé qui ravit les intrépides. Ceux-là même qui apprécient son récit de la guerre mimé à grand renfort de sable et de seaux en plastique… Gilles et Bérénice, c’est l’histoire d’un jeune homme qui a découvert «la poésie crépusculaire» de Racine à 20 ans et qui tient sa promesse : «aujourd’hui je joue Bérénice, je raconte à ma manière l’histoire du trio, juste avant que les ennuis commencent, que le grain de sable enraye la mécanique».

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI

Octobre 2012

 

Gilles et Bérénice a été donné du 2 au 6 octobre au CNCDC Châteauvallon, Ollioules

Châteauvallon – Scène nationale
795, chemin de Châteauvallon
BP 118
83192 Ollioules cedex
04 94 22 02 02
www.chateauvallon.com