À quel prix, notre confort informatique ? Téléphone, tablette… Écrans ouverts sur le monde ou miroirs aux alouettes ?

La part maudite du numériqueLu par Zibeline

• 6 février 2016 •
À quel prix, notre confort informatique ? Téléphone, tablette… Écrans ouverts sur le monde ou miroirs aux alouettes ? - Zibeline

Traductrice de la version anglaise de La machine est ton seigneur et ton maître, Celia Izoard a aussi préfacé l’ouvrage. Ce dernier est publié aux éditions Agone, dans la collection Cent mille signes qui renoue avec l’art de la brochure ou du livret et « redonne ses lettres de noblesse à l’opuscule ». Trois noms d’auteur sous le titre, Yang, Jenny Chan, Xu Lizhi. Tous trois ont affaire avec l’immense entreprise Foxconn (le plus grand fabricant au monde en matière d’électronique), c’est-à-dire les usines chinoises qui produisent iPhone, Kindle, PlayStation, (…) pour Apple, Sony, Google, Microsoft, Amazon, etc… L’interrogation première repose sur le nombre de suicides liés au travail dans ces usines. Le rythme des Temps modernes de Chaplin apparaît ici comme dérisoire ! les mots de Yang, étudiant et ouvrier de fabrication, croisent ceux de Jenny Chan, sociologue et militante qui recueille le récit de l’effroyable expérience de la jeune Tian Yu, ouvrière émigrante chez Foxconn, et de Xu Lizhi, travailleur migrant et poète qui a mis fin à ses jours à vingt-trois ans, à cause des conditions de travail atroces pratiquées par l’entreprise, taylorisation à outrance, surveillance carcérale des ouvriers jusque dans leurs dortoirs, absence totale de protection sociale… On pense à Voltaire qui dans Candide rapporte les mots de l’esclave Cacambo, « on nous donne un caleçon de toile pour tout vêtement deux fois l’année. Quand nous travaillons aux sucreries et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main ; quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe ; je me suis trouvé dans les deux cas. C’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe. » Quel prix pour que l’informatique propose ses lignes épurées, son aisance, et nous facilite la vie ! L’exploitation est telle qu’elle renie toute humanité aux êtres qu’elle broie. Nous ne sommes plus au siècle des Lumières, mais…

Une conférence proposée par le département Société, en partenariat avec les éditions Agone, autour de l’ouvrage sera donnée samedi 6 février de 13h30 à 15h45 dans la salle de conférence de l’Alcazar à Marseille par Celia Izoard.

MARYVONNE COLOMBANI
Février 2016

La machine est ton seigneur et ton maître, Yang, Jenny Chan, Xu Lizhi, traduction Celia Izoard, éditions Agone, collection Cent mille signes, 9.50€.

Conférence : samedi 6 février 2016 de 13h30 à  15h45 Bibliothèque de l’Alcazar, Marseille

Bibliothèque de l’Alcazar
14 Cours Belsunce
13001 Marseille
04 91 55 90 00
http://www.bmvr.marseille.fr/