Retour sur l'exposition La faute au Midi, à voir jusqu'au 5 juillet au Centre aixois des Archives Départementales des B.D.R

La mauvaise réputationVu par Zibeline

• 24 mars 2014⇒5 juillet 2014 •
Retour sur l'exposition La faute au Midi, à voir jusqu'au 5 juillet au Centre aixois des Archives Départementales des B.D.R - Zibeline

On le sait, le Sud (particulièrement le Sud-Est et la Corse) a mauvaise presse, les clichés les plus négatifs s’accumulent sur les habitants de régions dont tout le monde rêve pourtant. On n’est pas à une incohérence près ! En cette année de centenaire des débuts de la Première Guerre mondiale, l’exposition du Centre aixois des Archives Départementales des Bouches-du-Rhône propose, en partenariat avec Les Rencontres du 9e art et la Bibliothèque départementale une exposition qui réhabilite le 15e corps d’armée et les soldats, Auguste Odde (Six-Fours) et Joseph Tomasini (Monacia, Corse) exécutés pour mutilation volontaire sur ordre de la cour martiale. Un examen médical trop rapide du médecin-major Cathoire, un Lillois, sa prévention contre les gens du midi, forcément lâches et paresseux, décidèrent de la fin de ces malheureux. L’historien Jean-Yves Le Naour en tire un scénario mis en images par le dessinateur A. Dan. Août 1914, l’officier Foch, bouillant d’impatience d’en découdre, engage, sans tenir compte des ordres de ses supérieurs, un assaut sanglant, laissant 10 000 morts sur le terrain. C’est la défaite. La cause ? le caractère des méridionaux qui composent le 15e bien sûr et voué à l’opprobre général. Il faudra attendre des années pour une réhabilitation. L’exposition aixoise reprend ces faits, les insère dans leur contexte, jusque dans l’architecture des panneaux dont l’inclinaison évoque les tranchées. Terrible affiche de la mobilisation générale, placardée en fin d’après-midi du 1er août 14, appels du maire d’Aix-en-Provence contre la spéculation marchande (cartes de rationnement, prix qui flambent, 180% d’augmentation pour le riz !), invoquant les «Aixois, descendants des fiers Gaulois…», rapports des instituteurs, demandés par le ministre de l’instruction publique, photos (même en 3D, prises avec le Stéréo-Spido !), journaux, courrier, «plus important que la soupe» selon Barbusse, objets fabriqués par les soldats, crucifix construits avec des douilles, carnets de campagne tenus par les soldats, encre violette, feuilles de chêne ajourées à l’aiguille, étonnante «gourde-luth»… l’exposition est d’une belle richesse, due en grande partie aux dons de familles, et permet de reconstituer non seulement le déroulé, mais l’atmosphère de l’époque. Jalonnant l’ensemble, des esquisses de la BD éponyme, La faute au midi, qui nous font entrer dans les coulisses de la création. Incontournable !

MARYVONNE COLOMBANI
MAI 2014

jusqu’au au 5 juillet
Centre aixois des Archives Départementales, Aix-en-Provence
www.archives13.fr

Photo : © A. Dan

Archives Départementales des Bouches du Rhône
Centre d’Aix
25 Allée Philadelphie
13100 Aix-en-Provence
04 13 31 57 00
www.archives13.fr