Vu par Zibeline

Avec le Temps : la jeune scène française et indémodable Ferré

La jeunesse Souterraine aime Pépé Ferré

Avec le Temps : la jeune scène française et indémodable Ferré - Zibeline

Quel rapport entre la jeune scène française et Léo Ferré ? La grandiloquence décomplexée, la capacité à mêler le trivial et le grave, les images poétiques audacieuses font partie des arguments communs de ces générations que, pourtant, tout devrait séparer. La première est post-moderne, affranchie des codes, pas terriblement anarchiste mais on n’y fait pas dans le jeunisme et ça fait du bien. Dans le mini-drame musical d’Ocean Forever, Pauline Rambo alias P.r2b, ancienne de la Fémis et du Cours Florent, exprime sa jeunesse avec dégoût et emphase, avec des mots qu’aurait pu employer Pépé Ferré (étrangement, on pense à la prosodie des Étrangers). La chanson ouvrait la dernière anthologie de La Souterraine, précieux label français qui documente avec passion et sérieux toute la créativité de la nouvelle scène française, mêlant sans distinction chanson, pop et électro, tant ces catégories n’ont plus de sens. La version de Tu ne dis jamais rien de P.r2b ouvre aussi (bonne habitude) C’est Extra, treize reprises du grand Léo que La Souterraine a réalisé à l’initiative d’une famille Ferré qu’on sait rétive aux réappropriations trop classiques (parution le 27 avril chez Universal/La Mémoire et la Mer). Le festival Avec le Temps accueille une présentation en live et en avant-première française. Et, logiquement, P.r2b y chante quatre des chansons aux côté du chanteur iconoclaste Guillaume Marietta (rocker pilier de l’écurie rock Born Bad Records, qui livre sa version de Thank You Satan) et les timbres plutôt classiques d’Eddy Crampes (pour qui la chanson underground n’a plus de secret) et Sarah Maison (l’interprète du fameux et étrange Western Arabisant plébiscité sur les ondes de France Inter en 2016). Reprenant les arrangements de l’album créés par les membres des groupes Aquaserge et Forever Pavot, les instrumentistes du groupe Biche officieront en backing band de ce concert dont le répertoire embrasse les styles successifs de Ferré, du réalisme au post-classicisme en passant par le psychédélisme avec Zoo. Bel et rare hommage.

HERVÉ LUCIEN
Mars 2018

C’est Extra En Live
25 mars
Montévidéo, Marseille
festival-avecletemps.com

photographie : pr2b © X DR


Montévidéo
3 Impasse Montévidéo
13006 Marseille
04 91 37 97 35
http://www.montevideo-marseille.com/