Lu par ZibelineLa Mémoire tyrannique, roman sur le Salvador en 1944 par Horacio Castellanos Moya

La fin du sorcier

Le dernier livre traduit en français de Horacio Castellanos Moya, La Mémoire tyrannique, s’ancre dans un épisode clé de l’histoire du Salvador, les mois de l’année 1944 qui virent la chute du dictateur militaire Hernández Martínez, adepte d’occultisme et sanguinaire, d’où son surnom de « sorcier nazi ». On suit la répression sanglante de la révolte armée, le dimanche des Rameaux du 2 avril 1944, dirigée par des intellectuels, des chefs d’entreprise et des unités mécontentes de l’armée, et l’organisation de la grève des étudiants qui suivit en mai de [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous