Vu par Zibeline

Aimi Kobayashi, petite fée légère à la Roque d'Anthéron

La fée bleue

• 31 juillet 2015 •
Aimi Kobayashi, petite fée légère à la Roque d'Anthéron - Zibeline

Le parc du château de Florans s’est paré de magie avec la pianiste japonaise Aimi Kobayashi, petite fée bleue dans sa robe couleur de beau temps, qui présentait du haut de ses vingt printemps un programme entièrement consacré à Chopin. L’artiste semble marquer la carrière de la jeune soliste, médaille d’or à 9 ans en catégorie junior du Concours International de piano Frédéric Chopin en Asie (2004), Passeport Chopin du gouvernement polonais décerné en 2010… Chaque pièce est jouée avec une technique parfaite, jeu fluide, toucher léger, rapide, virtuose, que ce soit le Rondo en mi bémol majeur opus 16, la Sonate Funèbre (n°2 en si bémol mineur opus 35), le Prélude en ut dièse mineur op.45, le Scherzo n°3, la Ballade n°1 ou la Polonaise en la bémol majeur op.53, Héroïque. Manquent sans doute encore à l’interprétation la fougue, la puissance romantique désespérée (de la Marche funèbre, par exemple), mais l’ensemble est d’une touchante fraîcheur. Cette artiste talentueuse offrait deux beaux bis, la Valse n° 3 op.34, enjouée et malicieuse puis le Nocturne posthume n° 20, temps suspendu où la douceur des trilles s’accorde si bien à l’air de l’été.

Aimi Kobayashi 2015 Festival Roque d'Anthéron

MARYVONNE COLOMBANI
Août 2015

Concert donné le 31 juillet, Parc du Château de Florans, dans le cadre du Festival international de la Roque d’Anthéron 2015.

Photos © EMI-Japan et © MyCL

www.festival-piano.com
04 42 50 51 15